UN Geneva Press Briefing - 07 June 2024
/
1:26:51
/
MP4
/
5.1 GB

Press Conferences | WHO , FAO , IOM , UNHCR , UNCTAD

Conférence de presse de l'ONU à Genève - 7 juin 2024


CONFÉRENCE DE PRESSE DE L'ONU À GENÈVE

7 juin 2024

 

Journée mondiale de la sécurité sanitaire des aliments

Dr Francesco Branca, Directeur du Département de la Nutrition et de la Sécurité Sanitaire des Aliments à l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS), a déclaré qu'aujourd'hui les Nations Unies observaient la Journée mondiale de la sécurité sanitaire des aliments. Chaque jour, environ 1,6 million de personnes tombent malades en mangeant des aliments non sûrs; environ 40 % de ce fardeau est supporté par de jeunes enfants de moins de cinq ans. Les dangers liés à la sécurité sanitaire des aliments ne connaissent pas de frontières, et les incidents touchent souvent plusieurs pays. La sécurité sanitaire des aliments est une partie essentielle de la sécurité alimentaire : ce n'est que lorsque les aliments sont sûrs qu'ils peuvent répondre aux besoins nutritionnels. Cette année, le thème de la campagne de la Journée mondiale de la sécurité sanitaire des aliments, Sécurité sanitaire des aliments : se préparer à l'inattendu, souligne non seulement l'importance d'être préparé à gérer les incidents de sécurité sanitaire des aliments pour qu'ils ne deviennent pas des urgences, mais aussi l'importance de prendre le temps de planifier, de se préparer et d'être prêt à agir en contexte d'urgence. L'OMS accueille le Secrétariat du Réseau International des Autorités de Sécurité Sanitaire des Aliments FAO/OMS, INFOSAN, qui sert de plateforme clé pour unir la sécurité sanitaire des aliments afin de traiter et de communiquer efficacement les événements de sécurité sanitaire des aliments susceptibles de franchir les frontières.

Le Dr Branca a souligné que les gouvernements devraient envisager ces trois actions : 1. s'assurer que le composant de sécurité sanitaire des aliments soit clair dans les Plans d'Action Nationaux pour la Sécurité Sanitaire; 2. pour les autorités de sécurité sanitaire des aliments, s'assurer que les points focaux INFOSAN et RSI soient connectés et que les plans de communication des risques soient mis à jour; 3. évoluer vers des systèmes de surveillance intégrés pour la santé animale, environnementale et humaine. Dans un monde avec des menaces sanitaires croissantes, lorsque l'inattendu se produit, la préparation et l'échange rapide d'informations sont essentiels pour réduire les maladies, les coûts associés, l'impact sur les moyens de subsistance et sauver des vies, a souligné le Dr Branca.

Markus Lipp, Responsable Principal de la Sécurité Sanitaire des Aliments à l'Organisation des Nations Unies pour l'Alimentation et l'Agriculture (FAO), parlant depuis Rome, a déclaré que le slogan de la Journée mondiale de la sécurité sanitaire des aliments 2024 était « La sécurité sanitaire des aliments est l'affaire de tous ». La FAO considère que des aliments sûrs sont fondamentaux pour atteindre les Objectifs de Développement Durable. Des aliments sûrs sont également l'une des conditions préalables pour réaliser le plan stratégique de la FAO visant à permettre une meilleure production, une meilleure nutrition, un meilleur environnement et, en fin de compte, de meilleures vies. Lorsque les aliments sont produits et commercialisés dans un système agroalimentaire sûr et durable, ils contribuent à une vie saine et améliorent la durabilité en permettant l'accès au marché et la productivité, ce qui stimule le développement économique et la réduction de la pauvreté, en particulier dans les zones rurales.

Grâce au Réseau International des Autorités de Sécurité Sanitaire des Aliments FAO/OMS (INFOSAN), qui fêtera ses 20 ans en 2024, la FAO et l'OMS aident les autorités nationales et les entreprises alimentaires à renforcer la prévention, la préparation et la réponse aux incidents et urgences de sécurité sanitaire des aliments en favorisant une communauté mondiale de pratique parmi les professionnels de la sécurité sanitaire des aliments. INFOSAN facilite la coopération mondiale entre les autorités nationales de sécurité sanitaire des aliments, aidant à préparer ces autorités compétentes avec les informations nécessaires pour répondre rapidement aux événements de sécurité sanitaire des aliments dans le commerce mondial, qui peuvent se propager très rapidement. M. Lipp a expliqué que lorsque les gouvernements et les autorités de sécurité sanitaire des aliments étaient informés d'un incident, plus il y avait de données, plus vite la source de contamination pouvait être identifiée et atténuée. Il a souligné l'importance non seulement de l'action, mais aussi de la préparation.

Plus d'informations sur la Journée mondiale de la sécurité sanitaire des aliments sont disponibles ici.

En réponse aux questions, Francesco Branca, pour l'OMS, a déclaré qu'une alimentation malsaine était un facteur clé des maladies non transmissibles, qui représentaient un fardeau majeur pour la santé publique. L'OMS recommandait un ensemble de politiques rentables à ses États membres, qui comprenaient la taxation des boissons et aliments malsains et la subvention des produits contribuant à une alimentation saine, une meilleure information des consommateurs, et l'utilisation du pouvoir d'achat des autorités publiques pour offrir des aliments plus sains à leurs populations. Concernant le H5N2, le Dr Branca a déclaré qu'aucune transmission à l'homme n'avait été démontrée par la consommation de volaille ou d'autres produits exposés au virus. En tout cas, l'OMS recommandait généralement une cuisson complète de tous les produits carnés, pas seulement de la volaille. Markus Lipp, pour la FAO, a déclaré qu'il n'y avait jamais eu de transmissions alimentaires démontrées de la grippe aviaire; ainsi, le risque était actuellement considéré comme négligeablement faible. Le décès au Mexique le 24 avril n'était pas attribuable au H5N2, a précisé Christian Lindmeier, également pour l'OMS. Il s'agissait d'un décès multifactoriel, a expliqué M. Lindmeier. Tout le personnel hospitalier et les contacts antérieurs de la personne décédée avaient été testés négatifs, mais l'enquête était toujours en cours.

Indice des prix alimentaires

Monika Tothova, Économiste Senior à l'Organisation des Nations Unies pour l'Alimentation et l'Agriculture (FAO), a déclaré que l'Indice des prix alimentaires avait augmenté en mai pour le troisième mois consécutif, se renforçant de 0,9 %, après une tendance à la baisse de sept mois, mais restait en baisse de 3,4 % par rapport à sa valeur correspondante un an plus tôt. L'augmentation avait été menée par des prix plus élevés pour les céréales et les produits laitiers compensant les baisses des cotations pour le sucre et les huiles végétales. L'Indice des prix des céréales de la FAO avait augmenté de 6,3 % par rapport au mois précédent, avec une augmentation des prix à l'exportation de toutes les principales céréales. Les prix du blé avaient le plus augmenté, en grande partie en raison des préoccupations croissantes concernant des conditions de culture défavorables pour les récoltes de 2024. L'Indice des prix des produits laitiers de la FAO avait augmenté de 1,8 %, soutenu par une demande accrue des secteurs de la vente au détail et des services alimentaires avant les vacances d'été ainsi que par les attentes du marché selon lesquelles la production de lait en Europe occidentale pourrait tomber en dessous des niveaux historiques. L'Indice des prix du sucre de la FAO, quant à lui, avait diminué de 7,5 %, principalement en raison du bon début de la nouvelle saison de récolte au Brésil. L'Indice des prix des huiles végétales de la FAO avait diminué de 2,4 %. Les cotations plus basses de l'huile de palme en raison des augmentations saisonnières de la production et de la demande mondiale continue faible avaient plus que compensé les prix plus élevés de l'huile de soja, en raison de la demande croissante du secteur des biocarburants, et les prix plus fermes de l'huile de colza et de tournesol principalement en raison de la diminution des disponibilités à l'exportation dans la région de la mer Noire. Enfin, l'Indice des prix de la viande de la FAO avait diminué marginalement, de 0,2 %, les prix internationaux des viandes de volaille et bovine ayant chuté tandis que ceux des viandes de porc et d'ovin avaient augmenté.

Mme Tothova a souligné que les prix mondiaux des matières premières avaient des implications directes pour la sécurité alimentaire. De nombreux points chauds de la faim faisaient face à des crises alimentaires croissantes tandis que les conflits, les extrêmes climatiques et les chocs économiques continuaient de pousser les ménages vulnérables dans des crises alimentaires.

Plus de détails sont disponibles ici.

Crise au Soudan - déplacement interne dépassant les dix millions

Alessandra Vellucci, pour le Service de l'Information des Nations Unies, a déclaré que le Secrétaire Général avait fermement condamné l'attaque prétendument menée le 5 juin par les Forces de Soutien Rapide dans le village de Wad Al-Noora, dans l'État de Gezira, qui aurait tué plus de 100 personnes. Il a exhorté toutes les parties à s'abstenir de toute attaque pouvant nuire aux civils ou endommager les infrastructures civiles. L'Envoyé Personnel du Secrétaire Général, Ramtane Lamamra, poursuivait ses engagements pour faire avancer les efforts de paix au Soudan. Les Nations Unies restaient engagées à soutenir les efforts de médiation internationale et à travailler avec toutes les parties prenantes pertinentes pour aider à mettre fin au conflit.

Mohamed Refaat, Chef de Mission pour l'Organisation Internationale pour les Migrations (OIM), parlant depuis Port-Soudan, a déclaré que le coût humain du conflit au Soudan était immense. Dix millions de personnes déplacées ne suffisaient-elles pas à inciter à une action mondiale, a demandé M. Refaat.

La Matrice de Suivi des Déplacements de l'OIM, qui publie des statistiques hebdomadaires, a enregistré cette semaine 9,9 millions de personnes déplacées à l'intérieur du pays dans les 18 États du Soudan - 2,8 millions avant la guerre d'avril 2023, et 7,1 millions depuis. Plus de la moitié de toutes les personnes déplacées à l'intérieur du pays étaient des femmes, et plus d'un quart étaient des enfants de moins de cinq ans. En outre, plus de deux millions de Soudanais avaient franchi les frontières vers les pays voisins, principalement vers le Tchad, le Soudan du Sud et l'Égypte. Avant le 15 avril 2023, les déplacements affectaient principalement les États du Darfour et du Kordofan, mais maintenant la dynamique avait changé, et il y avait des millions de déplacés provenant d'autres parties du pays, y compris Khartoum.

M. Refaat a expliqué que la guerre avait laissé de nombreux migrants et réfugiés à l'intérieur du Soudan en difficulté et sans ressources, et leur sort était souvent encore plus négligé. En 2023, l'OIM avait enregistré une augmentation par trois du nombre de Soudanais prenant des trajets périlleux hors de leur pays, mais les Soudanais choisissaient encore le déplacement interne comme première ligne de sécurité. Une grande majorité de la propre


Documents 1
Download Storyline
Download

Audio Files 1
Download UN Geneva Press Briefing - 07 June 2024 (Continuity)
Download

Similar Stories

UNCTAD: Press conference - World Investment Report 2024 - 20 June 2024

1

1

1

Press Conferences | UNCTAD

UNCTAD: Press conference - World Investment Report 2024 - 20 June 2024 ENG FRA

UN Trade and Development (UNCTAD) publication of the World Investment Report 2024: Investment Facilitation and Digital Government Embargoed until 20 June 2024 at 11:30 a.m.

Independent rights probe highlights Israeli army’s ‘dislocation and destruction’ tactics in Gaza

2

1

2

Press Conferences , Edited News | HRC

Independent rights probe highlights Israeli army’s ‘dislocation and destruction’ tactics in Gaza ENG FRA

High-level independent human rights investigators reiterated serious concerns on Wednesday about the legality of the Israeli army's conduct in Gaza and pushed back at claims that their inquiry has done too little to highlight the ongoing ordeal of hostages captured by Palestinian militants.

OHCHR - Press Conference: Chief of OPT Office - 19 June 2024

1

1

1

Press Conferences | OHCHR

OHCHR - Press Conference: Chief of OPT Office - 19 June 2024 ENG FRA

Launch of report titled, "Thematic Report: Indiscriminate and disproportionate attacks during the conflict in Gaza (October – December 2023)"

UN Geneva Press Briefing - 18 June 2024

1

1

1

Press Conferences | UNDP , UNCTAD , HRC , UNHCR , WHO

UN Geneva Press Briefing - 18 June 2024 ENG FRA

Alessandra Vellucci, Director of the United Nations Information Service in Geneva, chaired a hybrid briefing, which was attended by the spokespersons and representatives of the United Nations Refugee Agency, United Nations Trade and Development, the United Nations Development Programme, the Human Rights Council, the World Health Organization, and Ipsos.

Press Briefing: UN Resident Coordinator in Ukraine - 14 June 2024

1

1

1

Press Conferences | UNITED NATIONS

Press Briefing: UN Resident Coordinator in Ukraine - 14 June 2024 ENG FRA

The UN Resident Coordinator Office in Ukraine, Denise Brown, briefs the press at the United Nations Office at Geneva.

UN Geneva Press Briefing - 14 June 2024

1

1

1

Press Conferences | OHCHR , UNEP

UN Geneva Press Briefing - 14 June 2024 ENG FRA

UN calls to halt rights abuses in Ethiopia and tackle global female genital mutilation.

UNHCR: Press conference - Annual Report on Forced Displacement - 10 June 2024

2

2

2

Press Conferences

UNHCR: Press conference - Annual Report on Forced Displacement - 10 June 2024 ENG FRA

UNHCR's Annual Report Global Trends in Forced Displacement 2024

UNCTAD 60 opening and António Guterres stakeout 12 June 2024

1

1

1

Edited News , Press Conferences | UNOG , UNITED NATIONS , UNCTAD

UNCTAD 60 opening and António Guterres stakeout 12 June 2024 ENG FRA

Guterres highlights ‘unique level of destruction’ in Gaza and deep commitment to UNRWA's humanitarian aid ahead of G7 meet UN Secretary-General António Guterres reiterated his solidarity with the people of Gaza and the global body’s deep commitment to the UN agency for Palestinian refugees, UNRWA, on Wednesday, while also issuing a stark message to the world’s richest nations ahead of the G7 Summit in Italy to do more to help emerging economies crippled by debt repayments.

UN SG António Guterres press stakeout UNCTAD 60 - 12 June 2024

1

5

1

1

Press Conferences | UNCTAD , UNOG

UN SG António Guterres press stakeout UNCTAD 60 - 12 June 2024 ENG FRA

UN Secretary-General António Guterres press stakeout in Geneva

UN Geneva Press Briefing - 11 June 2024

1

1

1

Press Conferences | ITU , WMO , OHCHR , UNFPA , WHO

UN Geneva Press Briefing - 11 June 2024 ENG FRA

UN Secretary-General visits ITU; WMO sets GHG watch; shock at Gaza raid impact.

UNHCR Grandi Reax on Gaza, US, European elections - 10 June 2024

2

1

2

Press Conferences | UNHCR

UNHCR Grandi Reax on Gaza, US, European elections - 10 June 2024 ENG FRA

This is an excerpt from a press conference by UN High Commissioner Filippo Grandi on UNHCR's Annual Report "Global Trends in Forced Displacement 2024". The remainder of this press conference is under embargo until 13 June 2024 05:01 CEST.

HRC President Omar Zniber Press conference - 10 June 2024

1

1

1

Press Conferences | HRC

HRC President Omar Zniber Press conference - 10 June 2024 ENG FRA

Human Rights Council President, Ambassador Omar Zniber, briefs the press ahead of the opening of the 56th session of the HRC on Tuesday 18 June 2024