Sudan risk of famine - OCHA 31 May 2024
/
2:01
/
MP4
/
234.1 MB

Edited News | OCHA

Risque de famine au Soudan - OCHA 31 mai 2024


Soudan : alors que des millions de personnes font face à la famine, les humanitaires implorent l'accès à l'aide

La famine au Soudan est « imminente » si les agences d'aide continuent d'être empêchées de fournir des secours, ont averti vendredi les humanitaires de l'ONU.

Dans une évaluation sombre de la situation désespérée au Soudan, où le conflit entre dans sa deuxième année, les chefs de 19 organisations humanitaires mondiales ont lancé une alerte selon laquelle de nouveaux obstacles à la fourniture d'aide « rapidement et à grande échelle » signifieront que « plus de personnes mourront ».

Le porte-parole du bureau de coordination de l'aide humanitaire de l'ONU, OCHA, Jens Laerke, a déclaré aux journalistes à Genève que la famine est « susceptible de s'installer dans de grandes parties du pays, plus de personnes fuiront vers les pays voisins, les enfants succomberont aux maladies et à la malnutrition et les femmes et les filles feront face à des souffrances et des dangers encore plus grands ».

Quelque 18 millions de personnes dans le pays sont déjà en situation de faim aiguë et 3,6 millions d'enfants sont en état de malnutrition aiguë, a déclaré le porte-parole de l'OCHA.

Ces enfants sont en grave danger, a insisté M. Laerke, car « ils ont 10 à 11 fois plus de chances de mourir » que les jeunes qui ont suffisamment à manger.

Malgré des besoins croissants, les travailleurs humanitaires continuent de faire face à des « obstructions systématiques et des refus délibérés d'accès par les parties au conflit », selon la déclaration conjointe des agences humanitaires.

M. Laerke a souligné que « les mouvements à travers les lignes de conflit vers certaines parties de Khartoum, du Darfour, d'Aj Jazirah et du Kordofan ont été coupés depuis la mi-décembre » et qu'en mars et avril de cette année, près de 860 000 personnes ont été privées d'aide humanitaire dans ces zones.

Les conditions de livraison de l'aide sont « très mauvaises et dangereuses », a-t-il ajouté, soulignant que les travailleurs humanitaires sont tués, blessés et harcelés, tandis que les fournitures humanitaires ont été pillées.

De plus, la fermeture en février du poste frontière d'Adré entre le Tchad et l'ouest du Darfour a réduit la livraison de l'aide au Darfour à un « filet ».

Dans un développement plus positif la semaine dernière, des camions du Programme alimentaire mondial (PAM) de l'ONU ont réussi à entrer au Soudan depuis le Tchad par le poste frontière de Tine. L'agence a rapporté que 1 200 tonnes métriques de vivres pour environ 116 000 personnes sont transportées à travers la région du Darfour.

Vendredi, Leni Kinzli du PAM Soudan a confirmé que les convois destinés au Darfour central (Umshalaya et Rongatas) ont atteint leurs destinations finales, tandis que le convoi en direction de 12 destinations au Darfour du Sud, y compris les camps de déplacés à Nyala, est toujours en transit.

Pendant ce temps, M. Laerke a averti que dans la capitale du Darfour du Nord, El Fasher, où les combats entre l'armée soudanaise (SAF) et les Forces de soutien rapide (RSF) rivales se sont récemment intensifiés, quelque 800 000 civils se préparent à une « attaque imminente et de grande envergure ».

Jeudi, la principale responsable de l'aide de l'ONU dans le pays, Clementine Nkweta-Salami, a déclaré que les installations médicales, les camps de déplacés et les infrastructures civiles critiques à El Fasher ont été ciblés par les parties au conflit, tandis que certaines parties de la ville sont privées d'électricité et d'eau.

Dans leur déclaration, les chefs des agences humanitaires ont appelé les parties belligérantes à protéger les civils, à faciliter l'accès humanitaire et à adopter un cessez-le-feu national.

En se référant aux deux principales parties belligérantes du Soudan, la SAF et les RSF, M. Laerke a déclaré : « Nous voulons que ces généraux trouvent un moyen de résoudre leurs différends non pas par la violence qui tue, mutile, viole des centaines de milliers de personnes au Soudan, mais le fassent d'une autre manière ».

Préoccupés par les faibles niveaux de financement de la crise, les humanitaires ont également appelé les donateurs à débloquer d'urgence les promesses faites lors de la Conférence humanitaire internationale pour le Soudan et ses voisins à Paris le 15 avril.

Près de cinq mois après le début de l'année, l'appel humanitaire pour le Soudan, d'un montant total de 2,7 milliards de dollars, n'est financé qu'à 16 %.

- fin -

 


HISTOIRE: Risque de famine au Soudan - OCHA

TRT: 2:01”

SOURCE: UNTV CH 

RESTRICTIONS: AUCUNE 

LANGUE: ANGLAIS / NATS 

RATIO D'ASPECT: 16:9 

DATELINE: 31 MAI 2024 GENÈVE, SUISSE 

 

1. Plan moyen extérieur : allée des drapeaux de l'ONU.  

2. Plan large : orateurs au podium de la conférence de presse.

3. EXTRAIT SONORE (Anglais) – Jens Laerke, porte-parole, Bureau de la coordination des affaires humanitaires de l'ONU (OCHA): “Dix-neuf organisations humanitaires mondiales, dont 12 agences de l'ONU, ont averti aujourd'hui que si elles continuent d'être empêchées de fournir une aide au Soudan rapidement et à grande échelle, une famine pourrait s'installer dans de grandes parties du pays. Plus de personnes fuiront vers les pays voisins, les enfants succomberont aux maladies et à la malnutrition et les femmes et les filles feront face à des souffrances et des dangers encore plus grands.

4. Plan large latéral : Orateurs au podium vus de derrière ; journalistes dans la salle de presse.

5. EXTRAIT SONORE (Anglais) – Jens Laerke, porte-parole, Bureau de la coordination des affaires humanitaires de l'ONU (OCHA): “Les mouvements à travers les lignes de conflit vers certaines parties de Khartoum, du Darfour, d'Aj Jazirah et du Kordofan sont coupés depuis la mi-décembre. En mars et avril de cette année, près de 860 000 personnes ont été privées d'aide humanitaire dans ces zones.”

6. Plan large latéral : Orateurs au podium vus de derrière ; journalistes dans la salle de presse.

7. EXTRAIT SONORE (Anglais) – Jens Laerke, porte-parole, Bureau de la coordination des affaires humanitaires de l'ONU (OCHA): “La fermeture en février du poste frontière d'Adré entre le Tchad et l'ouest du Darfour a réduit la livraison d'aide au Darfour à un filet.

8. Plan moyen : Journalistes dans la salle de presse.  

9. EXTRAIT SONORE (Anglais) – Jens Laerke, porte-parole, Bureau de la coordination des affaires humanitaires de l'ONU (OCHA): “Nous avons 18 millions de personnes qui souffrent de faim aiguë et comme je l'ai mentionné, 3,6 millions d'enfants qui sont en état de malnutrition aiguë. Et la malnutrition aiguë est vraiment dangereuse, dans le sens où, je pense que le chiffre est qu'ils sont 10 à 11 fois plus susceptibles de mourir que les enfants qui ne sont pas en état de malnutrition aiguë.

10. Plan large latéral : Orateur à l'écran dans la salle de presse ; journalistes dans la salle de presse.

11. EXTRAIT SONORE (Anglais) Jens Laerke, porte-parole, Bureau de la coordination des affaires humanitaires de l'ONU (OCHA): “Nous voulons bien sûr que ces généraux trouvent un moyen de résoudre leurs différends non pas par la violence qui tue, mutile, viole, etc., des centaines de milliers de personnes au Soudan, mais d'une autre manière.”

12. Plan moyen : Cameramen dans la salle de presse.  

13. Plan moyen : Journalistes dans la salle de presse.

14. Plan rapproché : Participant à la conférence de presse dans la salle de presse.


B-roll téléchargeable du Programme Alimentaire Mondial (PAM) des Nations Unies ici (3 clips séparés) : https://drive.google.com/drive/folders/1OGLARX7opkb6ymnyqE6MiGLKq5ZljjQj?usp=sharing

Le B-roll montre des camions avec de l'aide alimentaire du PAM à la frontière de Tine/Tchad entrant au Soudan, le 23 mai 2024.

RESTRICTIONS : VEUILLEZ CRÉDITER LES IMAGES DU PAM À L'ÉCRAN

 


Documents 1
Download Storyline
Download

Audio Files 1
Download Sudan risk of famine - OCHA 31 May 2024 (Edited Story)
Download

Similar Stories

Gaza: Polio alert and anarchy – WHO, OHCHR, UNICEF

1

1

1

Edited News | WHO , OHCHR , UNICEF

Gaza: Polio alert and anarchy – WHO, OHCHR, UNICEF ENG FRA

Poliovirus detected in Gaza sewage puts thousands at risk amid increasing ‘anarchy’ In Gaza, tests conducted by the Global Polio Laboratory Network have confirmed the presence of poliovirus in six sewage samples collected on 23 June from Khan Younis and Deir al Balah.

Gaza: Renewed deadly Israeli airstrikes - OHCHR

1

1

1

Edited News | OHCHR

Gaza: Renewed deadly Israeli airstrikes - OHCHR ENG FRA

Renewed wave of deadly Israeli strikes on Gaza must stop – UN Human Rights Office

Report on DPRK forced labour - OHCHR

1

1

1

Edited News | OHCHR

Report on DPRK forced labour - OHCHR ENG FRA

Institutionalised forced labour by the Democratic People's Republic of Korea constitutes grave violations of human rights – UN report

Sudan health update - WHO

1

1

1

Edited News | WHO

Sudan health update - WHO ENG FRA

Time is running out for starving civilians in Sudan, UN humanitarians warned on Tuesday, while talks involving the country’s warring parties continue in Geneva this week.

Health situation in DRC - WHO

1

1

1

Edited News | WHO

Health situation in DRC - WHO ENG FRA

DRC faces a severe humanitarian crisis with 25M in need and rising conflict-related issues.

Gaza health clinic reopens – UNRWA

1

1

1

Edited News | UNRWA

Gaza health clinic reopens – UNRWA ENG FRA

A gimmer of good news emerged from Gaza on Tuesday as patients returned to at a newly reopened UN health centre in Khan Younis, six months after it was severely damaged and forced to close by heavy fighting, the UN agency for Palestine refugees (UNRWA) said.

UN Human Rights Spokesperson Jeremy Laurence and Danielle Bell, head of Human Rights Monitoring Mission in Ukraine, on strike against hospital in Kyiv.

1

1

1

Edited News | OHCHR , UNOG

UN Human Rights Spokesperson Jeremy Laurence and Danielle Bell, head of Human Rights Monitoring Mission in Ukraine, on strike against hospital in Kyiv. ENG FRA

UN condemns attacks on Kyiv hospitals, calls for immediate action to protect civilians.

Gaza health update: WHO

1

1

2

Edited News | WHO

Gaza health update: WHO ENG FRA

In Gaza, soaring temperatures, hunger and unsanitary conditions present an ever more deadly threat to a population under constant attack, UN humanitarians warned on Tuesday.

Hurricane Beryl update: OCHA, WMO, IFRC

1

1

1

Edited News | OCHA , WMO , IFRC

Hurricane Beryl update: OCHA, WMO, IFRC ENG FRA

Hurricane Beryl smashes into Caribbean, turns sights on Mexico As Hurricane Beryl’s destructive path shifted to Mexico on Friday after roiling the Caribbean, UN agencies and partners said that the emergency response was underway, before warning that a very long and damaging hurricane season looks increasingly likely.

UNHCR IOM MCC: Report on risks faced by refugees and migrants on the central mediterranean route

1

1

2

Edited News | IOM , mcc , UNHCR

UNHCR IOM MCC: Report on risks faced by refugees and migrants on the central mediterranean route ENG FRA

Refugees and migrants continue to face extreme forms of violence, exploitation and death on sea and on land across Africa as they attempt to leave the continent, UN agencies said on Friday, in an appeal to border authorities to do more to protect them.

UN High Commissioner for Human Rights Volker Türk Update to the 56th HRC on the human rights situation in the Bolivarian Republic of Venezuela

1

1

1

Edited News | OHCHR

UN High Commissioner for Human Rights Volker Türk Update to the 56th HRC on the human rights situation in the Bolivarian Republic of Venezuela ENG FRA

UN Human Rights Chief Volker Türk at the 56th Human Rigths Council, made the following update on the situation of human rights in the Bolivarian Republic of Venezuela.

Gaza: new evacuation orders - UNRWA, WHO

1

1

1

Edited News | UNRWA , WHO

Gaza: new evacuation orders - UNRWA, WHO ENG FRA

New evacuation orders issued by the Israeli army for areas in southern Gaza are expected to impact 250,000 people, including eastern Khan Younis and Rafah, UN humanitarians said on Tuesday.