Overuse of antibiotics during COVID 19: WHO
/
1:48
/
MP4
/
132 MB

Edited News | WHO

Surutilisation d'antibiotiques pendant la COVID-19, selon l'OMS


HISTOIRE

Trois patients sur quatre ont été traités avec des antibiotiques pendant la pandémie “au cas où” ils aideraient : OMS

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a déclaré vendredi qu'il y avait eu une mauvaise utilisation généralisée des antibiotiques pendant la pandémie mondiale de COVID-19, ce qui a potentiellement alimenté la propagation de la résistance aux antimicrobiens (RAM).

Alors que seulement huit pour cent des patients hospitalisés avec COVID-19 avaient des co-infections bactériennes nécessitant des antibiotiques, trois patients sur quatre en ont reçu, “au cas où” ils aideraient.

“Le conseil était très clair dès le début. C'était un virus. Il n'y avait donc pas de directive ou de recommandation pour que les cliniciens aillent dans cette direction,” a déclaré le Dr Margaret Harris, porte-parole de l'OMS, lors d'un point de presse à l'ONU Genève. “Mais peut-être parce que les gens faisaient face à quelque chose de complètement nouveau, ils cherchaient tout ce qu'ils pensaient pouvoir être approprié.”

L'utilisation des antibiotiques variait de 33 pour cent pour les patients de la région du Pacifique occidental à 83 pour cent dans les régions de la Méditerranée orientale et de l'Afrique. Entre 2020 et 2022, les prescriptions ont diminué au fil du temps en Europe et dans les Amériques, tandis qu'elles ont augmenté en Afrique.

Le taux le plus élevé d'utilisation des antibiotiques a été observé chez les patients atteints de COVID-19 sévère ou critique, avec une moyenne mondiale de 81 pour cent. Dans les cas légers ou modérés, il y avait une variation considérable entre les régions, avec la plus forte utilisation dans la région africaine, à 79 pour cent.  

“La seule fois où vous utiliseriez des antibiotiques lorsque vous avez une infection virale, c'est si vous aviez une infection bactérienne secondaire prouvée qui était sensible à ces antibiotiques,” a déclaré le Dr Harris. “En d'autres termes, ils n'étaient pas utilisés de manière appropriée. […] Le principal préjudice, bien sûr, est que si vous utilisez des antibiotiques inutilement, vous augmentez la probabilité de résistance aux antimicrobiens à ces antibiotiques particuliers, de sorte que lorsque vous en avez besoin pour votre infection bactérienne, ils ne sont plus aussi utiles.”

L'OMS a déclaré qu'il était préoccupant que son étude ait révélé que les antibiotiques utilisés avaient un potentiel de résistance aux antimicrobiens plus élevé que d'autres disponibles. 

“Si vous donnez à quelqu'un un médicament dont il n'a pas réellement besoin, vous l'exposez toujours à un risque inutile,” a expliqué le Dr Harris. “Chaque fois que vous traitez une personne pour une maladie avec un médicament, un médecin équilibrera si ce médicament fera le travail et préviendra la maladie et si cela est un résultat plus important que tous les risques potentiels.”

Ces conclusions sont basées sur les données de la Plateforme clinique mondiale de l'OMS pour COVID-19, des données cliniques anonymisées de patients hospitalisés avec COVID-19. 

Les données ont été collectées auprès d'environ 450 000 patients admis dans des hôpitaux pour COVID-19 dans 65 pays sur une période de trois ans entre janvier 2020 et mars 2023.

Les conclusions sont présentées au Congrès mondial de la Société européenne de microbiologie clinique et des maladies infectieuses, qui se tient à Barcelone, en Espagne, du 27 au 30 avril. 

-fin- 


HISTOIRE : Surutilisation d'antibiotiques pendant COVID-19 - OMS

TRT : 1:48”

SOURCE : UNTV CH 

RESTRICTIONS : AUCUNE 

LANGUE : ANGLAIS / NATS 

FORMAT D'IMAGE : 16:9 

LIEU : 26 avril 2024 GENÈVE, SUISSE 

 

  1. Plan extérieur : Allée du drapeau des Nations Unies  
  2. Plan large : orateur au pupitre lors de la conférence de presse 
  3. DÉCLARATION (Anglais) – Margaret Harris, porte-parole de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) : «Le conseil était très clair dès le départ. Il s'agissait d'un virus. Donc il n'y avait pas de recommandation ou de directive demandant aux cliniciens d'aller dans cette direction. Mais peut-être parce que les gens étaient confrontés à quelque chose de complètement nouveau, ils cherchaient ce qu'ils pensaient être approprié.»
  4. Plan médian : Camérawoman en train de filmer
  5. DÉCLARATION (Anglais) – Margaret Harris, porte-parole de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) : «La seule fois où vous utiliseriez des antibiotiques lors d'une infection virale, c'est si vous aviez une infection bactérienne secondaire, prouvée, qui était sensible à ces antibiotiques. En d'autres termes, ils n'étaient pas utilisés de manière appropriée. Si vous voulez, le principal préjudice, bien sûr, est que si vous utilisez des antibiotiques, vous augmentez inutilement la probabilité de résistance antimicrobienne à ces antibiotiques particuliers, de sorte que lorsque vous en avez besoin pour votre infection bactérienne, ils ne sont plus aussi utiles.»
  6.  Plan médian : journaliste derrière un écran
  7. DÉCLARATION (Anglais) – Margaret Harris, porte-parole de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) : «Si vous donnez à quelqu'un un médicament dont il n'a pas réellement besoin, vous l'exposez toujours à un risque inutile. Chaque fois que vous traitez une personne pour une maladie avec un médicament, un médecin évaluera si ce médicament fera le travail et préviendra la maladie, et si c'est un résultat plus important que l'un des risques potentiels.»
  8. Plan large : Journalistes dans la salle de presse avec camérawoman et techniciens derrière l'écran  
  9. Plan médian, journaliste écoutant lors du briefing de presse
  10. Plan médian, camérawoman en train de filmer


Documents 1
Download Storyline
Download

Audio Files 1
Download Overuse of antibiotics during COVID 19: WHO (Edited Story)
Download

Similar Stories

Gaza health update - WHO

1

1

1

Edited News | WHO

Gaza health update - WHO ENG FRA

Concerns continue to grow over the impact of a possible polio outbreak in Gaza, amid disastrous sanitary conditions and a lack of access to health care, UN humanitarians warned on Tuesday.

Gaza: Polio alert and anarchy – WHO, OHCHR, UNICEF

1

1

1

Edited News | WHO , OHCHR , UNICEF

Gaza: Polio alert and anarchy – WHO, OHCHR, UNICEF ENG FRA

Poliovirus detected in Gaza sewage puts thousands at risk amid increasing ‘anarchy’ In Gaza, tests conducted by the Global Polio Laboratory Network have confirmed the presence of poliovirus in six sewage samples collected on 23 June from Khan Younis and Deir al Balah.

Gaza: Renewed deadly Israeli airstrikes - OHCHR

1

1

1

Edited News | OHCHR

Gaza: Renewed deadly Israeli airstrikes - OHCHR ENG FRA

Renewed wave of deadly Israeli strikes on Gaza must stop – UN Human Rights Office

Report on DPRK forced labour - OHCHR

1

1

1

Edited News | OHCHR

Report on DPRK forced labour - OHCHR ENG FRA

Institutionalised forced labour by the Democratic People's Republic of Korea constitutes grave violations of human rights – UN report

Sudan health update - WHO

1

1

1

Edited News | WHO

Sudan health update - WHO ENG FRA

Time is running out for starving civilians in Sudan, UN humanitarians warned on Tuesday, while talks involving the country’s warring parties continue in Geneva this week.

Health situation in DRC - WHO

1

1

1

Edited News | WHO

Health situation in DRC - WHO ENG FRA

DRC faces a severe humanitarian crisis with 25M in need and rising conflict-related issues.

Gaza health clinic reopens – UNRWA

1

1

1

Edited News | UNRWA

Gaza health clinic reopens – UNRWA ENG FRA

A gimmer of good news emerged from Gaza on Tuesday as patients returned to at a newly reopened UN health centre in Khan Younis, six months after it was severely damaged and forced to close by heavy fighting, the UN agency for Palestine refugees (UNRWA) said.

UN Human Rights Spokesperson Jeremy Laurence and Danielle Bell, head of Human Rights Monitoring Mission in Ukraine, on strike against hospital in Kyiv.

1

1

1

Edited News | OHCHR , UNOG

UN Human Rights Spokesperson Jeremy Laurence and Danielle Bell, head of Human Rights Monitoring Mission in Ukraine, on strike against hospital in Kyiv. ENG FRA

UN condemns attacks on Kyiv hospitals, calls for immediate action to protect civilians.

Gaza health update: WHO

1

1

2

Edited News | WHO

Gaza health update: WHO ENG FRA

In Gaza, soaring temperatures, hunger and unsanitary conditions present an ever more deadly threat to a population under constant attack, UN humanitarians warned on Tuesday.

Hurricane Beryl update: OCHA, WMO, IFRC

1

1

1

Edited News | OCHA , WMO , IFRC

Hurricane Beryl update: OCHA, WMO, IFRC ENG FRA

Hurricane Beryl smashes into Caribbean, turns sights on Mexico As Hurricane Beryl’s destructive path shifted to Mexico on Friday after roiling the Caribbean, UN agencies and partners said that the emergency response was underway, before warning that a very long and damaging hurricane season looks increasingly likely.

UNHCR IOM MCC: Report on risks faced by refugees and migrants on the central mediterranean route

1

1

2

Edited News | IOM , mcc , UNHCR

UNHCR IOM MCC: Report on risks faced by refugees and migrants on the central mediterranean route ENG FRA

Refugees and migrants continue to face extreme forms of violence, exploitation and death on sea and on land across Africa as they attempt to leave the continent, UN agencies said on Friday, in an appeal to border authorities to do more to protect them.

UN High Commissioner for Human Rights Volker Türk Update to the 56th HRC on the human rights situation in the Bolivarian Republic of Venezuela

1

1

1

Edited News | OHCHR

UN High Commissioner for Human Rights Volker Türk Update to the 56th HRC on the human rights situation in the Bolivarian Republic of Venezuela ENG FRA

UN Human Rights Chief Volker Türk at the 56th Human Rigths Council, made the following update on the situation of human rights in the Bolivarian Republic of Venezuela.