Ukraine Two years of war - UNICEF - IFRC
/
3:24
/
MP4
/
250.4 MB

Edited News | UNICEF , IFRC

Ukraine : deux ans de guerre - UNICEF - IFRC


HISTOIRE

Alors que l'invasion à grande échelle de l'Ukraine par la Russie entre dans sa troisième année, les humanitaires de l'ONU ont averti vendredi des graves répercussions sur la santé mentale que la guerre en cours a sur les personnes touchées, principalement les enfants, mais aussi leurs parents.

« L'UNICEF estime qu'au cours des deux dernières années de cette guerre, les enfants des zones de première ligne en Ukraine ont été contraints de passer entre 3000 heures et 5000 heures sous terre. C'est l'équivalent de 4 à 7 mois environ », a déclaré James Elder, porte-parole de l'UNICEF, lors d'un briefing avec les journalistes aux Nations Unies à Genève. « Prenez un moment pour essayer d'imaginer passer ce qui équivaudrait à 200 jours au cours des deux dernières années, confinés dans un sous-sol, un bunker, un trou dans le sol. »

M. Elder, qui parlait depuis Kharkiv, a déclaré que cette situation est devenue « absolument dévastatrice pour la santé mentale ». Selon les données d'enquête, la moitié des adolescents de 13 à 15 ans ont des troubles du sommeil, et 1 sur 5 a des pensées intrusives et des flashbacks – des manifestations typiques du trouble de stress post-traumatique. Les trois quarts des enfants et des jeunes de 14 à 34 ans ont récemment déclaré avoir besoin de soutien émotionnel ou psychologique.

« Les bombardements en cours, l'utilisation accrue de drones, tout cela contribue à une prise de conscience que les enfants continuent d'être tués et cela entrave la capacité des familles à surmonter le stress profond et le traumatisme infligés par cette guerre », a déclaré James Elder. Il a ajouté que « les parents à travers l'Ukraine ont signalé que leurs enfants souffrent de peur excessive, d'anxiété, d'insomnie, de phobies, de tristesse. Et donc, à un moment où les soins parentaux sont les plus nécessaires, la moitié des parents interrogés ont déclaré qu'ils avaient du mal à soutenir leurs enfants. »

Dans son dernier rapport du 22 février 2024, la Mission de surveillance des droits de l'homme des Nations Unies en Ukraine (HRMMU) a vérifié 30,457 victimes civiles depuis le 24 février 2022 – comprenant 10,582 tués et 19,875 blessés, les chiffres réels étant probablement beaucoup plus élevés.

Des millions de personnes ont été déplacées, des milliers ont perdu leur maison et des centaines d'institutions médicales et éducatives ont été endommagées ou détruites, affectant considérablement les droits des personnes à la santé et à l'éducation.

Les enfants des zones de première ligne n'ont été à l'école qu'une seule semaine au cours des quatre dernières années, deux ans de Covid-19 et deux ans de guerre à grande échelle, a déclaré l'UNICEF. Dans la région de Kharkiv, deux des 700 écoles dispensent un enseignement en personne. Les écoles seraient maintenant également très importantes pour les programmes de sensibilisation.

« L'Ukraine est désormais le pays le plus miné de la planète », a rapporté le porte-parole de l'UNICEF. « Donc, quand nous parlons d'enfance volée, pas de socialisation, pas d'école, pas de possibilité de jouer dans ces zones. » Il a ajouté que « nous avons formé 5000 conseillers et supporters pour faire de l'éducation aux risques des mines, qui fait maintenant partie du programme scolaire grâce au gouvernement. Mais les attaques continuent, l'isolement dans les bunkers continue, et en tant que tel, la nature attritionnelle de cette guerre ne se joue pas seulement sur les lignes de front sur les champs de bataille, mais dans la vie des familles, dans les maisons des familles. »

Les cicatrices psychologiques pour les enfants, a déclaré M. Elder, s'approfondissent de jour en jour. Cependant, ils ne sont pas les seuls à souffrir de la guerre.

« Certaines des personnes les plus vulnérables sont les personnes âgées et les zones rurales. Beaucoup d'entre eux ont perdu leurs proches, ils ont perdu leur maison, ils ont perdu leurs économies. Ils s'endettent », a déclaré David Fisher, chef de la délégation de la Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge (FICR) en Ukraine. « La Croix-Rouge ukrainienne a ce programme de soins à domicile qu'ils font depuis de nombreuses années, et ils ont des unités de santé mobiles pour apporter un soutien médical dans ces zones rurales qui n'ont absolument aucun accès à cela au quotidien. »

Selon la FICR, les gens ont du mal à accéder aux services essentiels, aux médicaments, à la nourriture, même à l'eau, aux médicaments, mais ils essaient de reconstruire leur vie. Le chômage et les prix élevés affectent également de nombreuses autres personnes vulnérables dans ces communautés.

Pour M. Fisher, « la récupération est la voie à suivre. Nous avons non seulement de nombreux hôpitaux, centres de réadaptation, écoles qui ont été détruits pour lesquels, quelques réparations minimales peuvent faire une différence. Mais nous devons aussi faire de la récupération et de la santé des gens, de leurs moyens de subsistance et de leur bien-être », a-t-il déclaré. « Il est temps pour nous maintenant, en tant que communauté internationale, d'investir de cette manière plus globale au lieu de simplement distribuer des articles de secours. »

-fin –

 


HISTOIRE : Ukraine : Deux ans de guerre – UNICEF, IFRC

 

DURÉE : 3:24”

SOURCE : UNTV CH 

RESTRICTIONS : AUCUNE 

LANGUE : ANGLAIS / SON 

FORMAT : 16:9 

DATE LIMITE : 23 février 2024 GENEVE, SUISSE 

11.    Plan moyen : allée du drapeau de l'ONU  

22.     Plan large : orateurs au pupitre lors d'une conférence de presse 

33.  DÉCLARATION (anglais) – James Elder, porte-parole de l'UNICEF (de Kharkiv): « L'UNICEF estime qu'au cours des deux dernières années de cette guerre, les enfants des zones de première ligne en Ukraine ont été contraints de passer entre 3000 et 5000 heures sous terre. Cela équivaut à environ 4 à 7 mois. Alors, prenez un moment pour essayer d'imaginer passer l'équivalent de 200 jours au cours des deux dernières années, confiné dans un sous-sol, dans un bunker, dans un trou dans le sol. »

44. Plan large : salle de presse avec des journalistes et des écrans avec un orateur

55. DÉCLARATION (anglais) – James Elder, porte-parole de l'UNICEF (de Kharkiv): « Ainsi, les bombardements continus, l'utilisation accrue de drones, tout cela contribue à une prise de conscience que les enfants continuent d'être tués et que cela entrave la capacité des familles à surmonter le stress profond et le traumatisme infligés par cette guerre. Les parents à travers l'Ukraine ont signalé que leurs enfants souffrent d'une peur excessive, d'anxiété, d'insomnie, de phobies, de tristesse. Ainsi, à un moment où les soins parentaux sont les plus nécessaires, la moitié des parents interrogés ont déclaré avoir du mal à soutenir leurs enfants. »


Documents 1
Download Storyline
Download

Audio Files 1
Download Ukraine Two years of war - UNICEF - IFRC (Edited Story)
Download

Similar Stories

Independent rights probe highlights Israeli army’s ‘dislocation and destruction’ tactics in Gaza

2

1

2

Press Conferences , Edited News | HRC

Independent rights probe highlights Israeli army’s ‘dislocation and destruction’ tactics in Gaza ENG FRA

High-level independent human rights investigators reiterated serious concerns on Wednesday about the legality of the Israeli army's conduct in Gaza and pushed back at claims that their inquiry has done too little to highlight the ongoing ordeal of hostages captured by Palestinian militants.

UN Human Rights Briefing on IHL report

1

1

1

Edited News | OHCHR , UNOG

UN Human Rights Briefing on IHL report ENG FRA

The UN Human Rights Office published an assessment today on six emblematic attacks by the Israeli Defense Forces (IDF) in Gaza last year.

UN Human Rights HC Volker Türk delivered an Oral update on Myanmar to the 56th Human Rights Council

1

1

1

Edited News | UNOG , OHCHR

UN Human Rights HC Volker Türk delivered an Oral update on Myanmar to the 56th Human Rights Council ENG FRA

UN High Commissioner for Human Rights Volker Türk on Tuesday made a strong plea for an end to the violence in Myanmar, highlighting that brutal atrocity crimes are being committed.

UN Human Rights Volker Türk Global Update speech to  the 56th Human Rights Council

1

1

1

Edited News | OHCHR , UNOG

UN Human Rights Volker Türk Global Update speech to the 56th Human Rights Council ENG FRA

Intensifying conflicts around the world are exacting a heavy cost on people and the planet, UN High Commissioner for Human Rights Volker Türk said on Tuesday.

UN Human Rights Briefing by Liz Throssell on Ethiopia report

1

1

1

Edited News | UNOG , OHCHR

UN Human Rights Briefing by Liz Throssell on Ethiopia report ENG FRA

UN High Commissioner for Human Rights Volker Türk on Friday called for concrete measures to halt the human rights violations and abuses that continue to endanger reconciliation and peace in Ethiopia.

UN Human Rights Briefing by Liz Throssell on FGM report

1

1

1

Edited News | UNOG , OHCHR

UN Human Rights Briefing by Liz Throssell on FGM report ENG FRA

The UN Human Rights Office on Friday called for concerted global action to tackle female genital mutilation (FGM), highlighting that the worldwide fight against FGM is being undermined by having girls cross national borders and beyond to undergo the procedure.

Ukraine war intensification - Denise Brown 14 June 2024

1

1

1

Edited News | UNITED NATIONS

Ukraine war intensification - Denise Brown 14 June 2024 ENG FRA

War in Ukraine should not be “new normal”: children study in the subway tunnels of Kharkiv, UN official says  A surge of attacks by Russian forces on the Kharkiv area of Ukraine is causing significant civilian casualties, as well as the destruction of homes and of crucial infrastructure, the top UN official in Ukraine said today, in a plea to not “normalize” the dire conditions for Ukrainian civilians.

UNCTAD 60 opening and António Guterres stakeout 12 June 2024

1

1

1

Edited News , Press Conferences | UNOG , UNITED NATIONS , UNCTAD

UNCTAD 60 opening and António Guterres stakeout 12 June 2024 ENG FRA

Guterres highlights ‘unique level of destruction’ in Gaza and deep commitment to UNRWA's humanitarian aid ahead of G7 meet UN Secretary-General António Guterres reiterated his solidarity with the people of Gaza and the global body’s deep commitment to the UN agency for Palestinian refugees, UNRWA, on Wednesday, while also issuing a stark message to the world’s richest nations ahead of the G7 Summit in Italy to do more to help emerging economies crippled by debt repayments.

UN Human Rights Spokesperson Jeremy Laurence on Israeli raid in Gaza to free hostages

1

1

1

Edited News | UNOG , OHCHR

UN Human Rights Spokesperson Jeremy Laurence on Israeli raid in Gaza to free hostages ENG FRA

UN Human Rights Spokesperson Jeremy Laurence made the following comment on the recent Israeli raid in Gaza to free hostages and Monday’s Security Council Resolution calling for a “full and complete ceasefire”.

Sudan crisis update IOM - UNHCR - WHO

1

1

2

Edited News | IOM , UNHCR , WHO

Sudan crisis update IOM - UNHCR - WHO ENG FRA

Horrific violence and the risk of famine continue to stalk the people of Sudan, UN humanitarians warned on Friday, as they echoed condemnation by the UN Secretary-General of an attack on a village south of Khartoum that reportedly left more than 100 dead.

WMO - Press Conference: Global climate predictions for next five years - 05 June 2024

2

1

2

Edited News , Press Conferences | WMO

WMO - Press Conference: Global climate predictions for next five years - 05 June 2024 ENG FRA

World almost too hot to handle as new temperature records beckon, UN weather watchdog warns At least one of the years between now and 2028 will very likely set a new temperature record - breaking through the crucial 1.5°C temperature limit – whose dangers are already being felt - the UN weather agency, WMO, said on Wednesday.