Sudan child nutrition alert: UNICEF - WHO
/
1:46
/
MP4
/
129.7 MB

Edited News | UNICEF , WHO

Alerte nutritionnelle pour les enfants au Soudan : UNICEF - OMS


La guerre au Soudan laisse 700 000 enfants confrontés à une malnutrition mettant leur vie en danger

Un nombre ahurissant de 700 000 enfants au Soudan font face à la forme la plus grave et la plus menaçante de la faim après 300 jours de guerre, ont averti les humanitaires de l'ONU vendredi.

Plus tôt cette semaine, le bureau de coordination de l'aide de l'ONU, OCHA, a lancé un appel de 2,7 milliards de dollars pour répondre aux besoins les plus urgents au Soudan, mais l'appel n'est financé qu'à hauteur de quatre pour cent.

Cela malgré les avertissements répétés sur l'ampleur et la gravité de la crise de la faim et du déplacement au Soudan, après que les armées rivales soudanaises se soient lancées dans un conflit brutal en avril dernier.

Les deux forces ont depuis refusé de répondre aux appels régionaux et internationaux en faveur de la paix.

«Le plus grand déplacement d'enfants au monde a été observé au Soudan», a déclaré James Elder, porte-parole du Fonds des Nations Unies pour l'enfance. «Quatre millions d'enfants ont été déplacés, soit 13 000 enfants chaque jour, pendant 300 jours. La sécurité, disparue, les biens matériels, disparus. Amis et membres de la famille séparés ou perdus. L'espoir s'estompe.»

Décrivant sa visite la semaine dernière dans les Darfours au Soudan, M. Elder a déclaré aux journalistes à Genève que parmi les plus de 700 000 enfants susceptibles de souffrir de malnutrition aiguë sévère - la forme la plus dangereuse de la faim - l'UNICEF «ne pourra pas en traiter plus de 300 000 sans un meilleur accès et un soutien supplémentaire. Dans ce cas, des dizaines de milliers pourraient probablement mourir.»

Les efforts internationaux pour aider le peuple du Soudan et les réfugiés soudanais comprennent l'appel conjoint de mercredi de l'OCHA et de l'agence des Nations Unies pour les réfugiés, le HCR. L'assistance ne peut venir trop tôt pour les enfants de moins de cinq ans gravement malnutris, a averti Tarik Jasarevic, de l'agence de santé de l'ONU, soulignant l'impact positif immédiat de la levée de tous les obstacles à l'aide.

«Ces bébés peuvent récupérer très rapidement. S'il est possible de leur fournir une alimentation thérapeutique, les bébés peuvent passer en quelques jours du bord de la mort à jouer, vous savez, dans ces centres.»

En plus des millions de personnes déplacées par le conflit et confrontées à une faim mettant leur vie en danger, le peuple du Soudan a également subi une augmentation de 500 pour cent des cas vérifiés de meurtres, de violences sexuelles et de recrutement dans des groupes armés par rapport à l'année précédente. «Cela équivaut à un nombre terrifiant d'enfants tués, violés ou recrutés. Et ces chiffres sont, bien sûr, la partie émergée de l'iceberg», a déclaré M. Elder.

«C'est une guerre qui détruit les systèmes de santé et de nutrition, et qui tue des gens», a-t-il insisté. «C'est une guerre qui détruit le concept de respect des lois de la guerre, et qui tue des gens. C'est une guerre qui détruit la capacité des familles à se nourrir et à se protéger, et qui tue des gens. Mais c'est aussi une guerre qui détruit les opportunités, et qui détruit un pays et l'avenir d'une génération entière.»

 

 


HISTOIRE: Alerte nutritionnelle pour les enfants au Soudan: UNICEF, OMS
TRT: 1 min 46s
SOURCE: UNTV CH
RESTRICTIONS: AUCUNE
LANGUE: ANGLAIS / NATS
FORMAT D'IMAGE: 16:9
DATE LIMITE: 9 FÉVRIER 2024 GENÈVE, SUISSE


LISTE DES PLANS 

  

1.      Plan moyen extérieur: allée du drapeau des Nations Unies 

2.      Plan large: orateurs au pupitre lors d'une conférence de presse

3.      SON (anglais) – James Elder, porte-parole du Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF) : « Plus de 700 000 enfants sont susceptibles de souffrir de la forme la plus dangereuse de malnutrition cette année. L'UNICEF ne pourra pas traiter plus de 300 000 d'entre eux sans un accès amélioré et un soutien supplémentaire. Dans ce cas, des dizaines de milliers pourraient probablement mourir.»


Documents 1
Download Storyline
Download

Audio Files 1
Download Sudan child nutrition alert: UNICEF - WHO (Edited Story)
Download

Similar Stories

UN High Commissioner for Human Rights Volker Türk at 55 HRC on OPT.

1

1

1

Edited News

UN High Commissioner for Human Rights Volker Türk at 55 HRC on OPT. ENG FRA

UN High Commissioner for Human Rights Volker Türk on Thursday called for an end to the “carnage” in Gaza as he presented his Office’s report on the Occupied Palestinian Territory to the Human Rights Council in Geneva.

HRC 55 UN HC for Human Rights on OPT

1

1

1

Edited News | HRC , OHCHR

HRC 55 UN HC for Human Rights on OPT ENG FRA

UN Rights Chief calls for an end to “carnage in Gaza”

Gaza Update: OCHA - WHO

1

1

1

Edited News | OCHA , WHO

Gaza Update: OCHA - WHO ENG FRA

UN humanitarians deplore unacceptable conditions for medical evacuations and humanitarian aid delivery in Gaza

UN Secretary-General António Guterres and UN High Commissioner for Human Rights Volker Türk at the Human Rights Council

1

1

1

Edited News | OHCHR , UNOG

UN Secretary-General António Guterres and UN High Commissioner for Human Rights Volker Türk at the Human Rights Council ENG FRA

This is a time of seismic global shocks, with conflicts battering the lives of millions of civilians and carving ever deeper fault-lines across and between nations, UN High Commissioner for Human Rights Volker Türk warned on Monday at the opening of the UN Human Rights Council in Geneva.

Opening HRC 55:  UN SG - António Guterres, PGA - Dennis Francis, HC - Volker Turk

1

1

1

Edited News | UNITED NATIONS , HRC , OHCHR

Opening HRC 55: UN SG - António Guterres, PGA - Dennis Francis, HC - Volker Turk ENG FRA

In conflicts across the world, nations and their governments are ignoring “the rule of law and the rules of war” enshrined in the Geneva Conventions and the UN Charter, an alarming development highlighted by United Nations chief António Guterres at the opening of the Human Rights Council in Geneva on Monday.

Ukraine: Two years of war - UNICEF - IFRC

1

1

1

Edited News | UNICEF , IFRC

Ukraine: Two years of war - UNICEF - IFRC ENG FRA

Summary: UN warns of severe mental health impact on children and families in Ukraine due to ongoing war. Thousands of hours spent underground, leading to PTSD symptoms. Civilian casualties, displacement, and destruction of institutions exacerbate the crisis. Urgent need for psychological and emotional support, mine risk education, and comprehensive recovery efforts.