Gaza Update WHO - UNICEF - UNRWA 28 May 2024
/
2:37
/
MP4
/
302.4 MB

Edited News | WHO , UNICEF , UNRWA

Mise à jour de l'OMS, de l'UNICEF et de l'UNRWA à Gaza, 28 mai 2024


Gaza : L'horreur de l'attaque de Rafah met en lumière le manque de ressources sanitaires

Les agences de l'ONU ont réitéré leur appel à un cessez-le-feu urgent et à un accès humanitaire suite aux frappes aériennes israéliennes dévastatrices de dimanche qui ont touché un camp de Palestiniens déplacés à Rafah. Le ministère de la Santé dirigé par le Hamas a rapporté 35 morts, dont des femmes et des enfants.

Beaucoup des blessés ont subi de terribles brûlures selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS) qui nécessiteront des traitements intensifs, de l'électricité et des services médicaux de haut niveau, tous rares dans la bande de Gaza.

C'est juste un autre défi massif pour toutes les équipes médicales de l'enclave, a déclaré le Dr Margaret Harris, porte-parole de l'agence de santé de l'ONU. « C'est l'une des choses les plus difficiles pour un médecin ou une infirmière car vous voulez aider, mais vous n'avez pas ce qu'il faut. Vous regardez des gens qui ne devraient pas mourir, mourir devant vous parce que vous manquez simplement des outils, des compétences ou des fournitures nécessaires pour faire ce qui doit être fait », a-t-elle déclaré aux journalistes à Genève.

L'incursion à Rafah a déplacé le personnel médical tandis que les stocks de carburant essentiels continuent de s'épuiser alors que l'opération de secours humanitaire de l'ONU a été presque complètement arrêtée dans la dernière escalade qui a commencé il y a trois semaines, déclenchée par une attaque meurtrière au roquette du Hamas sur le passage frontalier de Kerem Shalom. L'agence de santé de l'ONU a confirmé que trois camions de fournitures de l'OMS ont réussi à traverser la frontière de Kerem Shalom depuis le début de l'incursion à Rafah, mais 60 sont bloqués en Égypte en raison de la fermeture de la frontière.

Les besoins en carburant sont estimés à 200 000 litres par jour et l'agence de santé de l'ONU a pu accéder à environ 70 000 litres par jour au mieux, mais certains jours absolument aucun, selon le Dr Harris. « Tous les hôpitaux luttent vraiment et prennent des décisions sur ce qu'ils peuvent faire », a-t-elle ajouté.

Le carburant est essentiel pour faire fonctionner les générateurs des hôpitaux mais il est également très nécessaire pour les boulangeries afin de fournir de la nourriture et faire fonctionner les usines de dessalement d'eau qui n'ont reçu que 10 % du carburant dont elles ont besoin la semaine dernière, selon le Fonds des Nations Unies pour l'enfance, UNICEF.

Les conditions désastreuses signifient que le personnel médical n'est pas en mesure de réaliser les interventions chirurgicales nécessaires pour sauver un membre. « Les médecins doivent prendre des décisions pour amputer un membre afin de sauver une vie et encore une fois, c'est une décision horrible, horrible à prendre », a insisté le Dr Harris.

De nombreux enfants ayant subi des amputations simples ou doubles sont assis dans des tentes à Rafah avec un immense stress psychologique, a fait écho James Elder, porte-parole du Fonds des Nations Unies pour l'enfance, UNICEF. « Que dire de ces innombrables enfants qui ont eu des bras et des jambes amputés ? Ou des milliers qui ont été orphelins ? Et quel est le langage utilisé pour décrire la dévastation sans précédent des maisons et des écoles, le territoire inexploré du traumatisme des enfants ? Je pense alors que la question qui doit être posée est : 'Combien d'erreurs le monde va-t-il encore tolérer ?' » a-t-il averti.

Environ un million de personnes ont fui Rafah depuis le début de l'incursion militaire israélienne de plus en plus intense. Les agences humanitaires craignent désormais de nouveaux déplacements suite au raid meurtrier de dimanche sur un site de l'agence des Nations Unies pour les réfugiés palestiniens (UNRWA) dans le nord-ouest de Rafah qui a été largement condamné, tandis que des incursions de chars israéliens ont été signalées dans le centre de Rafah.

Pendant ce temps, le flux d'aide vers Gaza a tellement diminué en mai que les responsables humanitaires avertissent que la menace de famine généralisée est plus aiguë que jamais. En plus de cela, le manque continu d'eau potable et d'assainissement a également déclenché un taux très élevé d'« infections respiratoires aiguës, de diarrhée, y compris de diarrhée sanglante, ainsi que de l'hépatite A », a expliqué le Dr Akihiro Seita, directeur de la santé de l'UNRWA. « Ce dont nous avons besoin maintenant, c'est d'un cessez-le-feu. Nous continuons à faire tout ce que nous pouvons faire, mais sans cessez-le-feu, sans paix sur le terrain, paix dans l'esprit, nous continuons de souffrir, et je suis désolé de dire que les gens à Gaza peuvent continuer de souffrir », a-t-il déclaré aux journalistes à Genève.

 

fin


Histoire : “Mise à jour sur Gaza – OMS, UNICEF, UNRWA” – 28 mai 2024

 

Orateurs :

·        Margaret Harris, porte-parole de l'OMS

·        James Elder, porte-parole de l'UNICEF

·        Dr. Akihiro Seita, Directeur de la Santé de l'UNRWA

 

TRT: 02’37”
SOURCE: UNTV CH
LANGUE: ANGLAIS
RATIO D'ASPECT: 16:9
DATELINE:  28 mai 2024 - GENÈVE, SUISSE
Conférence de presse à Genève

LISTE DES PLANS 

  1. Plan extérieur moyen : allée des drapeaux de l'ONU  
  2. Plan large du podium avec les orateurs dans la salle de conférence de presse
  3. EXTRAIT SONORE (Anglais) Margaret Harris, porte-parole de l'OMS : “C'est une lutte énorme pour toutes les équipes médicales de répondre aux besoins. Et c'est l'une des choses les plus difficiles pour un médecin ou une infirmière. Vous savez que vous voulez aider, mais vous n'avez pas ce qu'il faut, et vous regardez des gens qui ne devraient pas mourir, mourir devant vous parce que vous manquez simplement des outils, des compétences ou des fournitures nécessaires pour faire ce qui doit être fait.”
  4. Plan large : orateurs au podium vus de derrière et journalistes dans la salle
  5. EXTRAIT SONORE (Anglais) Margaret Harris, porte-parole de l'OMS : “Le carburant est particulièrement critique, comme vous le savez, le besoin estimé est de 200 000 litres par jour. Et nous avons pu en obtenir environ 70 000 litres par jour au mieux, certains jours, aucun. Donc, c'est une approximation de ce qui a pu être obtenu. Ainsi, tous les hôpitaux luttent vraiment et prennent des décisions sur ce qu'ils peuvent faire.
  6. Plan moyen : orateurs au podium vus de derrière et journalistes dans la salle
  7. EXTRAIT SONORE (Anglais) Margaret Harris, porte-parole de l'OMS : “Ce ne sont pas simplement les bombes, c'est le manque de prévention et de contrôle des infections, l'incapacité de fournir le niveau de chirurgie qui pourrait sauver un membre. Les médecins doivent prendre des décisions pour enlever un membre, pour sauver une vie, et encore une fois, c'est une décision horrible, horrible à prendre.”
  8. Plan de coupe : plan large des journalistes dans la salle de conférence de presse
  9.  EXTRAIT SONORE (Anglais) James Elder, porte-parole de l'UNICEF : “Que dire de ces innombrables enfants qui ont eu des bras et des jambes amputés ? Ou des milliers qui ont été orphelins ? Et quel est le langage utilisé pour décrire la dévastation sans précédent des maisons et des écoles, le territoire inexploré du traumatisme des enfants ? Je pense alors, sûrement, que la question qui doit être posée est ‘combien d'erreurs le monde va-t-il encore tolérer ?’.”
  1. Plan large de la salle de conférence de presse avec journalistes et salle de contrôle
  2. EXTRAIT SONORE (Anglais) Dr. Akihiro Seita, Directeur de la Santé de l'UNRWA : “Nous traitons tout le monde et l'état de santé est désastreux en raison du manque de biens pour se laver, d'eau et de sanitaires, que nous avons un très haut taux d'autres infections respiratoires aiguës, de diarrhée, y compris de diarrhée sanglante, ainsi que de l'hépatite A, cela reste trop élevé.”
  3. Plan de coupe : plan large des orateurs au podium vus de derrière et des journalistes dans la salle
  4. EXTRAIT SONORE (Anglais) Dr. Akihiro Seita, Directeur de la Santé de l'UNRWA : “Ce dont nous avons besoin maintenant, c'est d'un cessez-le-feu. Nous continuons à faire tout ce que nous pouvons faire, mais sans cessez-le-feu, sans paix sur le terrain, sans paix dans l'esprit, nous continuons à souffrir, et je suis désolé de dire que les gens à Gaza peuvent continuer à souffrir. Donc, un cessez-le-feu est fortement demandé.”
  5. Divers plans de la salle de conférence de presse


Documents 1
Download Storyline
Download

Audio Files 1
Download Gaza Update WHO - UNICEF - UNRWA 28 May 2024 (Edited Story)
Download

Similar Stories

Gaza: Polio alert and anarchy – WHO, OHCHR, UNICEF

1

1

1

Edited News | WHO , OHCHR , UNICEF

Gaza: Polio alert and anarchy – WHO, OHCHR, UNICEF ENG FRA

Poliovirus detected in Gaza sewage puts thousands at risk amid increasing ‘anarchy’ In Gaza, tests conducted by the Global Polio Laboratory Network have confirmed the presence of poliovirus in six sewage samples collected on 23 June from Khan Younis and Deir al Balah.

Gaza: Renewed deadly Israeli airstrikes - OHCHR

1

1

1

Edited News | OHCHR

Gaza: Renewed deadly Israeli airstrikes - OHCHR ENG FRA

Renewed wave of deadly Israeli strikes on Gaza must stop – UN Human Rights Office

Report on DPRK forced labour - OHCHR

1

1

1

Edited News | OHCHR

Report on DPRK forced labour - OHCHR ENG FRA

Institutionalised forced labour by the Democratic People's Republic of Korea constitutes grave violations of human rights – UN report

Sudan health update - WHO

1

1

1

Edited News | WHO

Sudan health update - WHO ENG FRA

Time is running out for starving civilians in Sudan, UN humanitarians warned on Tuesday, while talks involving the country’s warring parties continue in Geneva this week.

Health situation in DRC - WHO

1

1

1

Edited News | WHO

Health situation in DRC - WHO ENG FRA

DRC faces a severe humanitarian crisis with 25M in need and rising conflict-related issues.

Gaza health clinic reopens – UNRWA

1

1

1

Edited News | UNRWA

Gaza health clinic reopens – UNRWA ENG FRA

A gimmer of good news emerged from Gaza on Tuesday as patients returned to at a newly reopened UN health centre in Khan Younis, six months after it was severely damaged and forced to close by heavy fighting, the UN agency for Palestine refugees (UNRWA) said.

UN Human Rights Spokesperson Jeremy Laurence and Danielle Bell, head of Human Rights Monitoring Mission in Ukraine, on strike against hospital in Kyiv.

1

1

1

Edited News | OHCHR , UNOG

UN Human Rights Spokesperson Jeremy Laurence and Danielle Bell, head of Human Rights Monitoring Mission in Ukraine, on strike against hospital in Kyiv. ENG FRA

UN condemns attacks on Kyiv hospitals, calls for immediate action to protect civilians.

Gaza health update: WHO

1

1

2

Edited News | WHO

Gaza health update: WHO ENG FRA

In Gaza, soaring temperatures, hunger and unsanitary conditions present an ever more deadly threat to a population under constant attack, UN humanitarians warned on Tuesday.

Hurricane Beryl update: OCHA, WMO, IFRC

1

1

1

Edited News | OCHA , WMO , IFRC

Hurricane Beryl update: OCHA, WMO, IFRC ENG FRA

Hurricane Beryl smashes into Caribbean, turns sights on Mexico As Hurricane Beryl’s destructive path shifted to Mexico on Friday after roiling the Caribbean, UN agencies and partners said that the emergency response was underway, before warning that a very long and damaging hurricane season looks increasingly likely.

UNHCR IOM MCC: Report on risks faced by refugees and migrants on the central mediterranean route

1

1

2

Edited News | IOM , mcc , UNHCR

UNHCR IOM MCC: Report on risks faced by refugees and migrants on the central mediterranean route ENG FRA

Refugees and migrants continue to face extreme forms of violence, exploitation and death on sea and on land across Africa as they attempt to leave the continent, UN agencies said on Friday, in an appeal to border authorities to do more to protect them.

UN High Commissioner for Human Rights Volker Türk Update to the 56th HRC on the human rights situation in the Bolivarian Republic of Venezuela

1

1

1

Edited News | OHCHR

UN High Commissioner for Human Rights Volker Türk Update to the 56th HRC on the human rights situation in the Bolivarian Republic of Venezuela ENG FRA

UN Human Rights Chief Volker Türk at the 56th Human Rigths Council, made the following update on the situation of human rights in the Bolivarian Republic of Venezuela.

Gaza: new evacuation orders - UNRWA, WHO

1

1

1

Edited News | UNRWA , WHO

Gaza: new evacuation orders - UNRWA, WHO ENG FRA

New evacuation orders issued by the Israeli army for areas in southern Gaza are expected to impact 250,000 people, including eastern Khan Younis and Rafah, UN humanitarians said on Tuesday.