Gaza update: OCHA - WHO
/
3:33
/
MP4
/
260.8 MB

Edited News | OCHA , WHO

Mise à jour sur Gaza : OCHA - OMS


GAZA : Les espaces ouverts des hôpitaux sont remplis de tombes improvisées, selon l'OMS 

 

Le niveau de destruction à Khan Younis, dans le sud de la bande de Gaza, a choqué le personnel médical de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), dont les représentants ont déclaré qu'aucun bâtiment ou route n'avait été laissé intact dans la ville. 

Le personnel de l'OMS a fait ces commentaires vendredi après des visites récentes dans les trois établissements médicaux de la région - le complexe médical Nasser, les hôpitaux Al-Aqsa et Al-Khair - à la suite du retrait des troupes israéliennes. Tous les établissements se sont révélés complètement non fonctionnels, sans approvisionnement en oxygène, sans eau, sans électricité et sans système d'assainissement en état de marche.

Dans le nord de Gaza, l'hôpital Al-Shifa a également révélé un scénario sombre. «Il était choquant de réaliser que les espaces ouverts de l'hôpital étaient remplis de tombes improvisées pour les personnes qui ont perdu la vie là-bas», a déclaré le Dr Athanasios Gargavanis, chirurgien de l'OMS pour le territoire palestinien occupé, qui a parlé via visioconférence aux journalistes à l'ONU à Genève. «Certains avaient leur nom, d'autres non. Et c'était vraiment choquant de voir que nous avions des corps qui avaient été laissés non couverts ou recouverts d'une feuille de plastique sur les côtés des bâtiments.» 

Le Dr Gargavanis a ajouté que «l'hôpital Shifa était autrefois le plus grand hôpital de la bande de Gaza. Il était le centre de toutes les spécialités. Outre l'oncologie, même si une partie de notre traitement en oncologie y était effectuée. Et malheureusement, ce que nous avons vu lorsque nous sommes allés la semaine dernière à Shifa, c'est que l'hôpital a été réduit en poussière et en ruines.»

Restaurer ne serait-ce qu'une fonctionnalité minimale à l'hôpital Al-Shifa à court terme semble impossible, selon l'OMS. Les bâtiments du service d'urgence, de la chirurgie et de la maternité de l'hôpital ont été gravement endommagés par les explosifs et le feu, et l'usine d'oxygène a été détruite. Au moins 115 lits de ce qui était autrefois le service d'urgence ont été brûlés et 14 couveuses de l'unité de soins intensifs néonatals ont été détruites.

Une évaluation complète est essentielle pour évaluer la fonctionnalité d'équipements vitaux tels que les scanners à tomographie informatisée, les ventilateurs, les dispositifs de stérilisation et les équipements chirurgicaux. «Avant cette guerre, Shifa pouvait utiliser l'électricité pour distribuer de l'oxygène vers le nord. Cependant, après cette attaque, les besoins sont croissants,» a déclaré le Dr Gargavanis. «Nous travaillons avec toutes les parties pour nous assurer que nous mettons de l'oxygène à disposition à l'intérieur. Cependant, ces derniers temps, les autorités israéliennes nous ont refusé à plusieurs reprises des réservoirs d'oxygène, les considérant comme des articles à double usage possibles.»

L'OMS rapporte que ses opérations humanitaires continuent de se heurter à des refus d'accès. Entre mi-octobre et fin mars, plus de la moitié de toutes leurs missions ont été refusées, retardées, entravées ou reportées par les autorités israéliennes, ont-ils déclaré. 

«Plus de neuf mille patients doivent être évacués en urgence. Il faut donc un système pour cela. Il y a donc un contrôle de sécurité à la fois du côté israélien et du côté égyptien,» a déclaré le Dr Rik Peeperkorn, représentant de l'OMS pour le territoire palestinien occupé. «Nous avions déjà proposé en tant qu'OMS en novembre de présenter une proposition, ce que nous avons fait, et nous pensions à des groupes de 60 à 70 patients par jour.»

L'OMS et ses partenaires sont prêts à soutenir les efforts de restauration de Al-Shifa et Nasser ainsi que d'autres hôpitaux, mais cela nécessite un accès soutenu pour obtenir des fournitures et des ressources, et que les mesures de déconfliction fonctionnent.

«Le système de déconfliction a été constamment inexact et n'a pas joué en notre faveur,» a déclaré Jamie McGoldrick, coordinateur humanitaire de l'ONU pour le territoire palestinien occupé à la fin de sa mission de trois mois. «Nous disons depuis longtemps aux Israéliens, les mettant en garde contre le fait qu'il est probable qu'un incident se produise et qu'il sera tragique, et c'est arrivé il y a deux semaines avec la World Central Kitchen. Nous leur avons dit que le système de déconfliction et le système de notification ne sont pas adaptés à leur objectif et que nous devons les réviser.» 

M. McGoldrick a ajouté que «nous avons besoin d'équipements de communication, nous avons besoin de téléphones portables, de la 3G, nous devons obtenir des répéteurs VHF, des téléphones portables. Tout ce dont nous avons besoin, comme dans toute autre opération. C'est une opération où je n'ai jamais vu un manque d'équipement de communication dans un environnement très hostile.» Il a déclaré qu'il espérait que les pourparlers avec les forces de défense israéliennes amélioreraient la situation et éviteraient de nouveaux désastres. «S'il devait y avoir une incursion à Rafah,» a-t-il déclaré,  «je sais que le fait de mentionner l'évacuation de quelque 800 000 personnes de Rafah, il n'y a pas d'espace. Et tel que nous le voyons actuellement, à Al-Mawasi ou ailleurs sur la côte où vous pouvez accueillir ce nombre, car il y a déjà plus de 400 000 personnes là-bas. Nous sommes donc en mode de plaidoyer pour dire que cela ne devrait pas se produire.»

- fin - 

 


HISTOIRE : Mise à jour sur Gaza - OCHA, OMS  

 TRT : 3:33

SOURCE : UNTV CH 

RESTRICTIONS : AUCUNE 

LANGUE : ANGLAIS / SONORES 

FORMAT D'IMAGE : 16:9 

DATE DE DIFFUSION : 12 avril 2024 GENÈVE, SUISSE 

 

  1. Plan moyen : Allée du drapeau des Nations Unies  
  2. Plan large : Salle de conférence de presse avec des journalistes et un orateur à l'écran 
  3. SONORE (anglais) – Jamie McGoldrick, Coordinateur humanitaire de l'ONU pour le territoire palestinien occupé : «Le système de déconfliction a été constamment inexact et n'a pas joué en notre faveur, pour être honnête avec vous. Il y a eu tellement d'incidents, nous avons prévenu les Israéliens depuis longtemps, les mettant en garde qu'il y a probablement un incident qui va survenir et qui sera tragique, et cela s'est produit il y a deux semaines avec la World Central Kitchen. Nous leur avons dit que le système de déconfliction et le système de notification ne sont pas adaptés à leur objectif. Nous devons les réviser.»
  4. Plan moyen : Modérateur au pupitre vu de derrière avec un écran devant lui


Documents 1
Download Storyline
Download

Audio Files 1
Download Gaza update: OCHA - WHO
Download

Similar Stories

UN Human Rights Spokesperson Ravina Shamdasani on the Treatment of Migrants in Tunisia

1

1

1

Edited News | OHCHR , UNOG

UN Human Rights Spokesperson Ravina Shamdasani on the Treatment of Migrants in Tunisia ENG FRA

The UN Human Rights Office on Friday highlighted the worrying situation of migrants in Tunisia and the increase in racist language.

UN Human Rights  Spokesperson Ravina Shamdasani on escalation in El Fasher in Sudan and Human Rights chief exchange

1

1

1

Edited News | OHCHR , UNOG

UN Human Rights Spokesperson Ravina Shamdasani on escalation in El Fasher in Sudan and Human Rights chief exchange ENG FRA

The UN’s Human Rights Chief has renewed his calls on both parties to the conflict in Sudan to end hostilities, voicing his horror at the situation in El-Fasher in Darfur.

Sudan escalating violence WHO - UNHCR - OCHA - OHCHR 17 May 2024

1

1

1

Edited News | OCHA , OHCHR , UNHCR , WHO

Sudan escalating violence WHO - UNHCR - OCHA - OHCHR 17 May 2024 ENG FRA

Sudan faces horrific violence, famine, and disease, with millions needing humanitarian aid amid conflict.

Gaza floating dock - OCHA 17 May 2024

1

1

1

Edited News | OCHA

Gaza floating dock - OCHA 17 May 2024 ENG FRA

Aid delivery via floating dock starts in Gaza but land routes remain crucial, says UN's OCHA.

UN Human Rights office concerns on Russian attacks in Kharkiv region of Ukraine

1

1

1

Edited News | OHCHR , UNOG

UN Human Rights office concerns on Russian attacks in Kharkiv region of Ukraine ENG FRA

The UN Human Rights Office sounds the alarm at the impact on civilians in eastern Ukraine following the latest attacks by Russian armed forces

Gaza death toll, OHCHR - WHO 14 May 2024

1

1

1

Edited News | WHO , OHCHR

Gaza death toll, OHCHR - WHO 14 May 2024 ENG FRA

In Gaza, as more Palestinian casualties of the Israeli military offensive are identified by the enclave’s health authorities, UN humanitarians reiterated on Tuesday that a high proportion of women and children were indeed among the 35,000 dead.

Gaza urgent fuel needs – OCHA, UNICEF, WHO 10 May 2024

1

1

1

Edited News | OCHA , UNICEF , WHO

Gaza urgent fuel needs – OCHA, UNICEF, WHO 10 May 2024 ENG FRA

UN warns of unprecedented emergency in Gaza due to closed crossings, leading to fuel and aid shortages. Humanitarian operations at risk. Gaza faces famine, malnutrition, and dehydration. Ceasefire needed for aid deliveries.

Gaza key Rafah crossings closed - OCHA, UNICEF, OHCHR 07 May 2024

1

1

1

Edited News | OCHA , OHCHR , UNICEF

Gaza key Rafah crossings closed - OCHA, UNICEF, OHCHR 07 May 2024 ENG FRA

Summary: Gaza aid choked off by closure of key southern border crossings, leading to deep concerns about humanitarian operations and potential famine. UN agencies warn of deteriorating conditions and the need for access to essential resources. Israel's actions raise human rights concerns.

UN Human Rights spokesperson Ravina Shamdasani comment on increasing crackdown on journalists in Russia

1

1

1

Edited News | OHCHR , UNOG

UN Human Rights spokesperson Ravina Shamdasani comment on increasing crackdown on journalists in Russia ENG FRA

Ravina Shamdasani, UN Human Rights Spokesperson made the following comment on the increased crackdown on journalists in Russia Tuesday at the bi-weekly press briefing in Geneva.

Gaza humanitarian update - UNRWA 6 May 2024

1

1

1

Edited News | UNRWA

Gaza humanitarian update - UNRWA 6 May 2024 ENG FRA

Amid reports that some Palestinians have begun to leave Rafah ahead of an anticipated Israeli military operation in Gaza’s southernmost city, UN humanitarians on Monday insisted that they had no intention of quitting the vital aid hub.

Update on Gaza WHO - OCHA 03 May 2024

1

1

1

Edited News | WHO , OCHA

Update on Gaza WHO - OCHA 03 May 2024 ENG FRA

Summary: UN warns of potential slaughter in Rafah, Gaza, due to Israeli military operation, risking humanitarian disaster and health crisis.

UNRWA – Press conference: Philippe Lazzarini - 30 April 2024

2

1

2

Edited News , Press Conferences | UNRWA

UNRWA – Press conference: Philippe Lazzarini - 30 April 2024 ENG FRA

UNRWA Commissioner-General Philippe Lazzarini will update the press on the situation in the Occupied Palestinian Territory.