Gaza humanitarian update: UNICEF - FAO - OCHA
/
2:37
/
MP4
/
193.1 MB

Edited News | UNICEF , FAO , OCHA

Le point sur la situation humanitaire à Gaza : UNICEF - FAO - OCHA


Alors que Gaza continue de glisser vers la famine, les humanitaires de l'ONU plaident pour un accès urgent

 

Un enfant rêvant de manger une tranche de concombre et des adolescentes disant qu'elles espèrent la mort pour «mettre fin à leur cauchemar» : voilà quelques-unes des facettes de l'horreur qui se déroule à Gaza, ont déclaré les humanitaires de l'ONU mardi.

 

S'adressant à la presse à Genève, le porte-parole du Fonds des Nations unies pour l'enfance (UNICEF), James Elder, a exprimé l'espoir d'un cessez-le-feu « substantiel, pas symbolique » qui offrirait un soulagement aux civils dans l'enclave au bord de la famine. Le lundi, le Conseil de sécurité des Nations unies a adopté une résolution exigeant une pause dans les hostilités pendant le mois de Ramadan ainsi que la libération immédiate et inconditionnelle des otages, soulignant «le besoin urgent d'élargir le flux» de l'aide à Gaza.

 

S'exprimant depuis Gaza, M. Elder a décrit sa récente visite à Jabalia, dans le nord, où «jusqu'à des dizaines de milliers de personnes encombrent les rues».

 

«Ils font ce signal universel alors que vous parcourez à nouveau les rues, alors qu'ils se tiennent parmi les décombres, ce signal universel de la main à la bouche, demandant désespérément de la nourriture», a-t-il déclaré.

M. Elder a souligné qu'il y avait «des centaines de camions d'aide humanitaire vitale en attente pour parvenir à ces personnes dans le besoin urgent. Mais du mauvais côté de la frontière, des centaines de camions de fournitures d'organisations des Nations unies et d'ONG sont actuellement en attente», a-t-il déclaré.

 

Le porte-parole de l'UNICEF a également souligné qu'un «ancien point de passage» à Erez, dans le nord, pourrait être utilisé pour atteindre les Gazaouis désespérés «à 10 minutes de là où ces personnes mettent la main à la bouche, implorant de la nourriture».

 

«Ouvrez cela et nous pourrions inverser cette crise humanitaire en quelques jours», a-t-il insisté.

 

La semaine dernière, l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) a déclaré que la famine est prévue de se produire «à tout moment entre maintenant et mai 2024» dans les gouvernorats du nord de Gaza,” suivant le plus récent rapport de la Classification intégrée de la sécurité alimentaire (IPC) sur Gaza. Les données du rapport indiquaient que «l'ensemble de la population» de Gaza - environ 2,3 millions de personnes - endure des niveaux élevés d'insécurité alimentaire «aiguë». Parmi eux, plus de 1,1 million souffrent d'insécurité alimentaire «catastrophique», connue sous le nom de Phase 5 de l'IPC.

 

S'exprimant depuis Le Caire, AbdulHakim Elwaer, Directeur général adjoint de la FAO et Représentant régional pour le Proche-Orient et l'Afrique du Nord, a confirmé aux journalistes que le nord de la bande de Gaza «reste [sous] un blocus total et est inaccessible».

 

Interrogé par des journalistes sur les commentaires de politiciens israéliens réfutant l'idée de famine à Gaza, M. Elwaer a insisté sur le fait que «nous avons certainement suffisamment de preuves montrant qu'il y a une famine en cours et une insécurité alimentaire aiguë extrême, un manque d'approvisionnement alimentaire majeur et d'eau».

 

«Ceux qui prétendent le contraire doivent probablement fournir des preuves à cet effet», a-t-il ajouté.

 

«Il y a des cas de décès dus à la famine, et ce sont les premières indications de famine», a déclaré M. Elwaer. «J'espère que nous n'attendons pas une déclaration complète de famine car la situation telle qu'elle existe appelle à une action, qui est depuis longtemps attendue.»

 

Jens Laerke, porte-parole du Bureau de la coordination des affaires humanitaires de l'ONU (OCHA), a insisté sur le fait que selon le droit international humanitaire, les parties au conflit «doivent permettre et faciliter le passage rapide et sans entrave de l'aide humanitaire pour les civils dans le besoin», créant un «environnement propice» pour que l'aide vitale puisse atteindre ceux qui en ont le plus besoin.

 

«On ne peut prétendre respecter ces dispositions internationales du droit lorsque l'on bloque les convois alimentaires de l'UNRWA [l'agence des Nations unies pour les réfugiés palestiniens], lorsque la semaine dernière, on a refusé cinq missions dans le nord, lorsque nous avons maintenant des rapports d'attaques israéliennes contre des entrepôts et la police censée aider à sécuriser cette aide à Gaza», a-t-il déclaré.

 

«Ce n'est pas du tout un environnement facilité ou propice», a souligné M. Laerke, répétant l'appel du Secrétaire général de l'ONU, António Guterres, aux autorités israéliennes pour qu'elles révoquent leur décision interdisant à l'UNRWA d'atteindre le nord de Gaza avec de l'aide. 

 

-          FIN -

 


Documents 1
Download Storyline
Download

Audio Files 1
Download Gaza humanitarian update: UNICEF - FAO - OCHA (Edited Story)
Download

Similar Stories

Gaza health update - WHO 29 May 2024

1

1

1

Edited News | WHO

Gaza health update - WHO 29 May 2024 ENG FRA

Gaza medics struggling in face of ‘overwhelming disaster’ as vital supplies run low: WHO Vital medical supplies are fast running out in Gaza’s remaining hospitals, the UN health agency warned on Wednesday, amid reports of continuing Israeli bombing and hostilities in the enclave. “We have distributed an enormous amount of essential medical supplies, but it's not enough. I mean, this is such an overwhelming disaster, it’s not enough,” said Dr Rik Peeperkorn, UN World Health Organization (WHO) Representative in Palestine.

Papua New Guinea disaster - IOM 28 May 2024

1

1

1

Edited News | IOM

Papua New Guinea disaster - IOM 28 May 2024 ENG FRA

Papua New Guinea landslide response hampered by complex conditions Efforts to rescue those impacted by the deadly landslide in Papua New Guinea that has claimed an estimated 2,000 lives have been complicated by fears that the waterlogged ground could shift again. “We don’t want a disaster on top of the current one,” said Itayi Viriri, UN migration agency (IOM) regional spokesperson for Asia and the Pacific, on Tuesday

Gaza Update WHO - UNICEF - UNRWA 28 May 2024

1

1

1

Edited News | WHO , UNICEF , UNRWA

Gaza Update WHO - UNICEF - UNRWA 28 May 2024 ENG FRA

Gaza: Rafah attack horror heightens focus on lack of health resources UN agencies reiterated their call for urgent ceasefire and humanitarian access following the devastating Israeli air strikes on Sunday that hit a camp for displaced Palestinians in Rafah. The Hamas-run Ministry of Health reported 35 killed, including women and children.

UN Human Rights Briefing Remarks by Liz Throssell and James Rodehaver on situation in Rakhine State, Myanmar

1

1

1

Edited News | OHCHR , UNOG

UN Human Rights Briefing Remarks by Liz Throssell and James Rodehaver on situation in Rakhine State, Myanmar ENG FRA

At the bi-weekly press briefing in Geneva, UN Human Rights spokesperson Liz Throssell and the head of OHCHR’s Myanmar team, James Rodehaver, made the following comments on the fighting in Rakhine State, Myanmar.

Brazil floods: UNHCR - WMO

1

1

1

Edited News | UNHCR , WMO

Brazil floods: UNHCR - WMO ENG FRA

UN strengthens support to most vulnerable in southern Brazil's 'biggest climate-related disaster. Unprecedented floods and landslides have impacted over two million people in the Brazilian state of Rio Grande do Sul where almost every city has been hit.

Ukraine update UNHCR WHO 21 May 2024

1

1

1

Edited News | UNHCR , WHO

Ukraine update UNHCR WHO 21 May 2024 ENG FRA

The UN expressed new concerns on Tuesday over a rise in displacement and humanitarian needs in Ukraine’s northeastern Kharkiv region, amid “relentless”  Russian air and ground attacks.

UN Human Rights Spokesperson Ravina Shamdasani on the Treatment of Migrants in Tunisia

1

1

1

Edited News | OHCHR , UNOG

UN Human Rights Spokesperson Ravina Shamdasani on the Treatment of Migrants in Tunisia ENG FRA

The UN Human Rights Office on Friday highlighted the worrying situation of migrants in Tunisia and the increase in racist language.

UN Human Rights  Spokesperson Ravina Shamdasani on escalation in El Fasher in Sudan and Human Rights chief exchange

1

1

1

Edited News | OHCHR , UNOG

UN Human Rights Spokesperson Ravina Shamdasani on escalation in El Fasher in Sudan and Human Rights chief exchange ENG FRA

The UN’s Human Rights Chief has renewed his calls on both parties to the conflict in Sudan to end hostilities, voicing his horror at the situation in El-Fasher in Darfur.

Sudan escalating violence WHO - UNHCR - OCHA - OHCHR 17 May 2024

1

1

1

Edited News | OCHA , OHCHR , UNHCR , WHO

Sudan escalating violence WHO - UNHCR - OCHA - OHCHR 17 May 2024 ENG FRA

Sudan faces horrific violence, famine, and disease, with millions needing humanitarian aid amid conflict.

Gaza floating dock - OCHA 17 May 2024

1

1

1

Edited News | OCHA

Gaza floating dock - OCHA 17 May 2024 ENG FRA

Aid delivery via floating dock starts in Gaza but land routes remain crucial, says UN's OCHA.

UN Human Rights office concerns on Russian attacks in Kharkiv region of Ukraine

1

1

1

Edited News | OHCHR , UNOG

UN Human Rights office concerns on Russian attacks in Kharkiv region of Ukraine ENG FRA

The UN Human Rights Office sounds the alarm at the impact on civilians in eastern Ukraine following the latest attacks by Russian armed forces

Gaza death toll, OHCHR - WHO 14 May 2024

1

1

1

Edited News | WHO , OHCHR

Gaza death toll, OHCHR - WHO 14 May 2024 ENG FRA

In Gaza, as more Palestinian casualties of the Israeli military offensive are identified by the enclave’s health authorities, UN humanitarians reiterated on Tuesday that a high proportion of women and children were indeed among the 35,000 dead.