UN Secretary General Antonio Guterres and UN High Commissioner for Human Rights Volker Türk at the Human Rights Council.
/
3:33
/
MP4
/
516 MB

Edited News | OHCHR , UNOG

Le secrétaire général des Nations unies Antonio Guterres et le haut-commissaire des Nations unies aux droits de l'homme Volker Türk au Conseil des droits de l'homme.


SCRIPT 

 “La douleur et le massacre de tant de personnes au Moyen-Orient, en Ukraine, au Soudan, au Myanmar, en Haïti et dans tant d'autres endroits à travers le monde sont insupportables. Et lorsque nous discuterons, dans les semaines à venir, pays par pays, nous devons nous rappeler de leurs visages et de leur angoisse,” a déclaré Türk. 

 

À un moment de violations aussi atroces, est-il naïf de demander que tous les États respectent leurs engagements en matière de droits de l'homme? Ou est-ce crucial - la tâche la plus importante, la plus conséquente, la plus urgente que l'un d'entre nous pourrait entreprendre?

 

Le Haut-Commissaire a souligné comment les États membres et de nombreux partenaires se sont réunis lors de l'événement de haut niveau de décembre pour commémorer les 75 ans de la Déclaration universelle des droits de l'homme. C'était, a-t-il dit, un moment important de réflexion sur les succès et les échecs en matière de mise en œuvre des droits de l'homme, et sur la manière dont nous pouvons faire mieux à l'avenir.

 

À la fin de cet événement de deux jours, 153 États membres avaient pris des engagements concrets, aux côtés de groupes de la société civile, d'organismes des Nations unies, d'entreprises et d'autres : plus de 770 engagements au total. Ils allaient des engagements à accroître le leadership des femmes et l'égalité en matière d'emploi, à la lutte contre l'extrême pauvreté, en passant par la garantie de la justice transitionnelle et l'amélioration de l'accès à l'éducation, aux soins de santé et aux protections sociales.

 

Aujourd'hui, je suis heureux de lancer "Les droits de l'homme : un chemin vers des solutions", la distillation de notre année de commémoration, dans l'espoir qu'elle éclairera le Sommet de l'avenir. Il énonce huit messages pour guider une action renouvelée en faveur de la paix ; des économies qui fonctionnent pour les personnes et la planète ; une gouvernance efficace ; et des garde-fous pour le progrès numérique et scientifique. Il élargit la façon dont nous pensons aux droits, de manière à transformer les sociétés et notre communauté mondiale,” a déclaré Türk. 

 

Le Haut-Commissaire aux droits de l'homme a également signalé deux préoccupations transversales qui pourraient avoir un impact sur tous les pays.

 

“Tout d'abord, les négociations sur les traités de prévention des pandémies et sur la cybercriminalité, ainsi que sur la pollution plastique ; et les discussions mondiales sur la réglementation de l'intelligence artificielle - toutes ces discussions en cours ne tiennent pas suffisamment compte des obligations en matière de droits de l'homme et des préjudices en matière de droits de l'homme qui pourraient être causés,” a-t-il déclaré.

 

Le Haut-Commissaire a déclaré qu'il était troublé par les tentatives de saper la légitimité et le travail des Nations unies et d'autres institutions, y compris par le biais de la désinformation qui vise les organisations humanitaires des Nations unies, les soldats de la paix des Nations unies et le Bureau des droits de l'homme de l'ONU.

 

Les Nations unies sont devenues un paratonnerre pour la propagande manipulatrice et un bouc émissaire pour les échecs politiques. Cela est profondément destructeur pour le bien commun, et trahit de manière cynique les nombreuses personnes dont la vie dépend de cela,”Türk a déclaré.

 

Les Nations unies, a-t-il ajouté, sont particulièrement bien placées pour permettre aux États de discuter et de résoudre les problèmes mondiaux pressants - et ce pouvoir de convocation est particulièrement vital maintenant, alors que l'ampleur des conflits, le péril planétaire et la transformation numérique exigent des solutions urgentes.

 

Également intervenant lundi, le Secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres, a déclaré que nous avons un besoin urgent d'un nouvel engagement en faveur de tous les droits de l'homme - civils, culturels, économiques, politiques et sociaux - tels qu'ils s'appliquent à la paix et à la sécurité, soutenus par des efforts sérieux de mise en œuvre et de responsabilité.

 

Les États ont la responsabilité première de protéger et de promouvoir les droits de l'homme. Pour soutenir les États dans l'accomplissement de leurs obligations, je lance un Programme de protection des Nations unies à l'échelle du système, en collaboration avec le Haut-Commissaire aux droits de l'homme,” a-t-il déclaré.

 

Dans le cadre de ce Programme, les Nations unies, dans l'ensemble de notre travail, agiront de concert pour prévenir les violations des droits de l'homme, et pour les identifier et y répondre lorsqu'elles se produisent.

C'est l'engagement de protection de tous les organes des Nations unies : faire leur maximum pour protéger les personnes.”

 

FIN

 

À Genève :

Ravina Shamdasani - + 41 22 917 9169 / ravina.shamdasani@un.org 

Liz Throssell + 41 22 917 9296 / elizabeth.throssell@un.org

Jeremy Laurence - + 41 22 917 9383 / jeremy.laurence@un.org

Marta Hurtado - + 41 22 917 9466 / marta.hurtadogomez@un.org

 

 Tag and share - Twitter: @UNHumanRights and Facebook: unitednationshumanrights

 


HISTOIRE : Le Secrétaire général de l'ONU Antonio Guterres et le Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l'homme Volker Türk au Conseil des droits de l'homme

DURÉE : 03:33

SOURCE : UNTV/OHCHR
RESTRICTIONS : AUCUNE
LANGUE : Anglais/NATS
FORMAT D'IMAGE : 16:9 
DATE LIMITE :  26 février 2024 GENÈVE, SUISSE
 

 

LISTE DES PLANS 

1.     Plan extérieur : Palais des Nations

2.     Plan large : salle 20

3.     Plan moyen : Arrivée du Secrétaire général de l'ONU Antonio Guterres

4.     DÉCLARATION (Anglais)— Volker Türk, Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l'homme : “La douleur et le massacre de tant de personnes au Moyen-Orient, en Ukraine, au Soudan, au Myanmar, en Haïti et dans tant d'autres endroits dans le monde sont insupportables. Et lorsque nous discuterons, dans les semaines à venir, pays par pays, nous devons nous souvenir de leurs visages et de leur angoisse.

5.     Plans de coupe : salle 20

6.     DÉCLARATION (Anglais)— Volker Türk, Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l'homme:En période de violations aussi atroces, est-il naïf de demander que tous les États respectent leurs engagements en matière de droits de l'homme ? Ou est-ce crucial – la tâche la plus importante, la plus conséquente, la plus urgente que l'un d'entre nous pourrait entreprendre.

7.     Plans de coupe : salle 20

8.     DÉCLARATION (Anglais)— Volker Türk, Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l'homme: Aujourd'hui, je suis heureux de lancer "Les droits de l'homme : un chemin vers des solutions", la distillation de notre année de commémoration, dans l'espoir qu'elle éclairera le Sommet du Futur. Il énonce huit messages pour guider une action renouvelée en faveur de la paix ; des économies qui fonctionnent pour les gens et la planète ; une gouvernance efficace ; et des garde-fous pour le progrès numérique et scientifique. Il élargit la manière dont nous pensons aux droits, de manière à transformer les sociétés et notre communauté mondiale.

9.     Plans de coupe : salle 20

10.  DÉCLARATION (Anglais)— Volker Türk, Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l'homme: Tout d'abord, les négociations sur les traités de prévention des pandémies et sur la cybercriminalité, ainsi que sur la pollution plastique ; et les discussions mondiales sur la réglementation de l'intelligence artificielle – toutes ces discussions qui sont actuellement en cours ne tiennent pas suffisamment compte des obligations en matière de droits de l'homme, et des préjudices en matière de droits de l'homme qui pourraient être causés.

11.  Plans de coupe : salle 20

12.  DÉCLARATION (Anglais)— Volker Türk, Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l'homme: L'ONU est devenue un paratonnerre pour une propagande manipulatrice et un bouc émissaire pour les échecs politiques. Cela est profondément destructeur du bien commun, et trahit de manière cynique les nombreuses personnes dont la vie en dépend.

13.  Plans de coupe : salle 20

14.  DÉCLARATION (Anglais)— Antonio Guterres, Secrétaire général de l'ONU: Les États ont la responsabilité première de protéger et de promouvoir les droits de l'homme. Pour soutenir les États dans l'accomplissement de leurs obligations, je lance un Programme de Protection des Nations Unies à l'échelle du système, en collaboration avec le Haut-Commissaire aux droits de l'homme.

15.  Plans de coupe : salle 20

16.  DÉCLARATION (Anglais)— Antonio Guterres, Secrétaire général de l'ONUDans le cadre de ce Programme, les Nations Unies, dans l'ensemble de notre travail, agiront de concert pour prévenir les violations des droits de l'homme, et pour les identifier et y répondre lorsqu'elles se produisent. Voilà l'engagement de protection de tous les organes des Nations Unies : faire leur maximum pour protéger les personnes.

17.  Plans de coupe : salle 20


Documents 1
Download Storyline
Download

Audio Files 1
Download UN Secretary General Antonio Guterres and UN High Commissioner for Human Rights Volker Türk at the Human Rights Council.
Download

Similar Stories

Gaza health update - WHO 29 May 2024

1

1

1

Edited News | WHO

Gaza health update - WHO 29 May 2024 ENG FRA

Gaza medics struggling in face of ‘overwhelming disaster’ as vital supplies run low: WHO Vital medical supplies are fast running out in Gaza’s remaining hospitals, the UN health agency warned on Wednesday, amid reports of continuing Israeli bombing and hostilities in the enclave. “We have distributed an enormous amount of essential medical supplies, but it's not enough. I mean, this is such an overwhelming disaster, it’s not enough,” said Dr Rik Peeperkorn, UN World Health Organization (WHO) Representative in Palestine.

Papua New Guinea disaster - IOM 28 May 2024

1

1

1

Edited News | IOM

Papua New Guinea disaster - IOM 28 May 2024 ENG FRA

Papua New Guinea landslide response hampered by complex conditions Efforts to rescue those impacted by the deadly landslide in Papua New Guinea that has claimed an estimated 2,000 lives have been complicated by fears that the waterlogged ground could shift again. “We don’t want a disaster on top of the current one,” said Itayi Viriri, UN migration agency (IOM) regional spokesperson for Asia and the Pacific, on Tuesday

Gaza Update WHO - UNICEF - UNRWA 28 May 2024

1

1

1

Edited News | WHO , UNICEF , UNRWA

Gaza Update WHO - UNICEF - UNRWA 28 May 2024 ENG FRA

Gaza: Rafah attack horror heightens focus on lack of health resources UN agencies reiterated their call for urgent ceasefire and humanitarian access following the devastating Israeli air strikes on Sunday that hit a camp for displaced Palestinians in Rafah. The Hamas-run Ministry of Health reported 35 killed, including women and children.

UN Human Rights Briefing Remarks by Liz Throssell and James Rodehaver on situation in Rakhine State, Myanmar

1

1

1

Edited News | OHCHR , UNOG

UN Human Rights Briefing Remarks by Liz Throssell and James Rodehaver on situation in Rakhine State, Myanmar ENG FRA

At the bi-weekly press briefing in Geneva, UN Human Rights spokesperson Liz Throssell and the head of OHCHR’s Myanmar team, James Rodehaver, made the following comments on the fighting in Rakhine State, Myanmar.

Brazil floods: UNHCR - WMO

1

1

1

Edited News | UNHCR , WMO

Brazil floods: UNHCR - WMO ENG FRA

UN strengthens support to most vulnerable in southern Brazil's 'biggest climate-related disaster. Unprecedented floods and landslides have impacted over two million people in the Brazilian state of Rio Grande do Sul where almost every city has been hit.

Ukraine update UNHCR WHO 21 May 2024

1

1

1

Edited News | UNHCR , WHO

Ukraine update UNHCR WHO 21 May 2024 ENG FRA

The UN expressed new concerns on Tuesday over a rise in displacement and humanitarian needs in Ukraine’s northeastern Kharkiv region, amid “relentless”  Russian air and ground attacks.

UN Human Rights Spokesperson Ravina Shamdasani on the Treatment of Migrants in Tunisia

1

1

1

Edited News | OHCHR , UNOG

UN Human Rights Spokesperson Ravina Shamdasani on the Treatment of Migrants in Tunisia ENG FRA

The UN Human Rights Office on Friday highlighted the worrying situation of migrants in Tunisia and the increase in racist language.

UN Human Rights  Spokesperson Ravina Shamdasani on escalation in El Fasher in Sudan and Human Rights chief exchange

1

1

1

Edited News | OHCHR , UNOG

UN Human Rights Spokesperson Ravina Shamdasani on escalation in El Fasher in Sudan and Human Rights chief exchange ENG FRA

The UN’s Human Rights Chief has renewed his calls on both parties to the conflict in Sudan to end hostilities, voicing his horror at the situation in El-Fasher in Darfur.

Sudan escalating violence WHO - UNHCR - OCHA - OHCHR 17 May 2024

1

1

1

Edited News | OCHA , OHCHR , UNHCR , WHO

Sudan escalating violence WHO - UNHCR - OCHA - OHCHR 17 May 2024 ENG FRA

Sudan faces horrific violence, famine, and disease, with millions needing humanitarian aid amid conflict.

Gaza floating dock - OCHA 17 May 2024

1

1

1

Edited News | OCHA

Gaza floating dock - OCHA 17 May 2024 ENG FRA

Aid delivery via floating dock starts in Gaza but land routes remain crucial, says UN's OCHA.

UN Human Rights office concerns on Russian attacks in Kharkiv region of Ukraine

1

1

1

Edited News | OHCHR , UNOG

UN Human Rights office concerns on Russian attacks in Kharkiv region of Ukraine ENG FRA

The UN Human Rights Office sounds the alarm at the impact on civilians in eastern Ukraine following the latest attacks by Russian armed forces

Gaza death toll, OHCHR - WHO 14 May 2024

1

1

1

Edited News | WHO , OHCHR

Gaza death toll, OHCHR - WHO 14 May 2024 ENG FRA

In Gaza, as more Palestinian casualties of the Israeli military offensive are identified by the enclave’s health authorities, UN humanitarians reiterated on Tuesday that a high proportion of women and children were indeed among the 35,000 dead.