Geneva Press Briefing - 27 February 2024
/
50:19
/
MP4
/
3 GB

Press Conferences

Conférence de presse de Genève - 27 février 2024


BRIEFING DE PRESSE DE L'ONU À GENÈVE

27 février 2024

Situation à Gaza

Jens Laerke, pour le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA), a déclaré que le 25 février, la Société du Croissant-Rouge de Palestine (PRCS) et les Nations Unies avaient évacué 24 patients de l'hôpital Al Amal à Khan Younis, dont une femme enceinte et une mère avec un nouveau-né. Cet hôpital avait été au cœur des opérations militaires à Khan Younis pendant plus d'un mois, le laissant hors d'état de fonctionner. Malgré la coordination préalable de tous les membres du personnel et des véhicules avec le côté israélien, les forces israéliennes avaient bloqué le convoi dirigé par l'OMS pendant de nombreuses heures dès son départ de l'hôpital. L'armée israélienne avait contraint les patients et le personnel à sortir des ambulances et avait déshabillé tous les ambulanciers. Trois ambulanciers de la PRCS avaient ensuite été détenus, bien que leurs coordonnées personnelles aient été partagées avec les forces israéliennes à l'avance, tandis que le reste du convoi était resté en place pendant plus de sept heures. Un ambulancier avait été libéré, et l'ONU avait appelé à la libération immédiate des deux autres, ainsi que de tous les autres travailleurs de la santé détenus.

M. Laerke a souligné que ce n'était pas un incident isolé. Les convois d'aide avaient été pris pour cible et l'accès aux personnes dans le besoin leur était systématiquement refusé. Les travailleurs humanitaires avaient été harcelés, intimidés ou détenus par les forces israéliennes, et les infrastructures humanitaires avaient été touchées.

Les Nations Unies et leurs partenaires avaient communiqué de manière constante les exigences pour faciliter de manière significative les efforts de secours à travers Gaza aux autorités israéliennes. Le strict minimum était le suivant : reconnaître que la notification d'une mission humanitaire à l'avance impliquait la responsabilité de faciliter un passage sûr, fluide et rapide sur le terrain. M. Laerke a déclaré que l'ONU continuerait à s'engager avec les forces israéliennes pour que ces exigences soient satisfaites, afin que la réponse humanitaire critique soit rendue possible.

La déclaration complète de l'Équipe humanitaire du pays en Palestine est disponible ici.

En réponse aux questions des journalistes, M. Laerke a déclaré que la communauté humanitaire avait eu une réponse coordonnée à Gaza depuis le 21 octobre, depuis l'ouverture limitée du passage de Rafah. Les organisations étaient présentes à Gaza et dans toute la région, et l'ONU avait une empreinte substantielle. Il a renouvelé l'appel à un cessez-le-feu humanitaire et a mis en garde contre une forte perte de vies civiles en cas d'attaque totale sur Gaza. Le Secrétaire général, dans ses remarques au Conseil des droits de l'homme la veille, avait appelé à un cessez-le-feu humanitaire et à la libération immédiate et inconditionnelle de tous les otages, a rappelé Alessandra Vellucci, pour le Service d'information des Nations Unies (UNIS). M. Laerke a expliqué que 32 patients non critiques étaient restés à l'hôpital Al Amal. Christian Lindmeier, pour l'Organisation mondiale de la santé (OMS), a précisé qu'il y avait 215 personnes à l'hôpital, y compris les 32 patients laissés derrière et 45 travailleurs médicaux, sans ambulances fonctionnelles. Il a réitéré qu'avant l'incident du 25 février, deux membres de la famille de Médecins Sans Frontières avaient été tués dans une attaque non provoquée par les forces israéliennes contre un complexe déconflité où leur personnel et leurs membres de la famille dormaient. 

M. Laerke, répondant à d'autres questions, a déclaré que le nord de Gaza était extrêmement difficile à atteindre, la principale raison étant que presque tous les convois prévus ces derniers mois s'étaient vus refuser l'accès. La seule ouverture vers Gaza était au sud, a-t-il rappelé, de sorte que tous les convois humanitaires devraient traverser toute la zone de guerre chaotique et violente pour atteindre le nord. En tête des priorités qui devaient se produire, il y avait un cessez-le-feu humanitaire, qui permettrait la livraison sans entrave et sûre d'une aide très nécessaire. M. Lindmeier a réitéré que l'accès urgent était nécessaire pour éviter des décès évitables dus à la maladie et à la malnutrition. Il a ajouté que seuls 12 des 36 hôpitaux de Gaza fonctionnaient partiellement. Concernant les allégations de pillage, M. Laerke a déclaré que ce qui se passait souvent était que des foules de personnes désespérées à Gaza arrêtaient les convois humanitaires et prenaient l'aide. L'ONU n'utilisait pas de gardes armés ; la sécurité principale de tous les convois était l'acceptation et la connaissance préalable de leur déroulement. Concernant le convoi du 25 février, M. Laerke a souligné que tous les détails avaient été partagés avec l'armée israélienne à l'avance, selon la pratique établie ; l'armée avait accusé réception des informations. 

Conseil des droits de l'homme

Pascal Sim, pour le Conseil des droits de l'homme (HRC), a informé que le Conseil des droits de l'homme poursuivait aujourd'hui son segment de haut niveau et entendrait plus de 50 dignitaires ; ce segment devrait se conclure le lendemain matin. Le Conseil tiendrait ensuite une discussion sur la situation des droits de l'homme en Érythrée et, si le temps le permettait, le Haut-Commissaire aux droits de l'homme présenterait le rapport de son bureau sur la situation dans le Territoire palestinien occupé. Le Nicaragua et l'Afghanistan seraient à l'ordre du jour du Conseil le 29 février.  

M. Sim a également informé que le 29 février à 13h30, il y aurait une conférence de presse pour   

lancer le dernier rapport sur la situation des droits de l'homme au Nicaragua. Les intervenants seront

Jan-Michael Simon, Président du Groupe d'experts, et Ángela Maria Buitrago, Membre du Groupe d'experts. Le 1er mars à 13h30, il y aura un lancement d'un nouveau rapport par la Commission des droits de l'homme au Soudan du Sud. Les intervenants seront Yasmin Sooka, Présidente de la Commission, et Barney Afako et Carlos Castresana Fernández, Membres de la Commission.

 

Annonces

David Hirsch, pour l'Union internationale des télécommunications (UIT), a annoncé que l'UIT comptait désormais plus de 1 000 membres de l'industrie, de l'académie et d'organisations, en plus de ses 193 États membres. Cette étape marquait la plus grande et la plus diversifiée adhésion de l'histoire de l'agence. Il a également annoncé plus de 9 milliards de dollars d'engagements d'investissement de groupes d'opérateurs mobiles pour étendre la connectivité mondiale. L'annonce, initialement faite au Mobile World Congress à Barcelone, s'appuyait sur le fort soutien de l'industrie mobile aux efforts de l'UIT pour connecter le monde. Des informations supplémentaires sont disponibles ici


Documents 1
Download Storyline
Download

Audio Files 1
Download Geneva Press Briefing - 27 February 2024 (Continuity)
Download

Similar Stories

UN Geneva Press Briefing - 19 April 2024

1

1

1

Press Conferences | UNFPA , OHCHR , WHO

UN Geneva Press Briefing - 19 April 2024 ENG FRA

Summary: Upcoming international days and updates on healthcare in Gaza, tensions in Myanmar, and global H5N1 situation.

WHO Press Conference: New terminology for airborne pathogens - 18 April 2024

1

1

1

Press Conferences | WHO

WHO Press Conference: New terminology for airborne pathogens - 18 April 2024 ENG FRA

World Health Organization (WHO) press conference on new agreed terminology for pathogens that transmit through the air.

UNFPA Press Conference: World Population Report 2024 - 15 April 2024

2

1

2

Edited News , Press Conferences | UNFPA

UNFPA Press Conference: World Population Report 2024 - 15 April 2024 ENG FRA

Launch of UNFPA’s State of World Population 2024 report, “Interwoven Lives, Threads of Hope: Ending inequalities in sexual and reproductive health and rights”

OCHA - Press Conference: Humanitarian Situation in Ethiopia

1

1

1

Press Conferences | OCHA

OCHA - Press Conference: Humanitarian Situation in Ethiopia ENG FRA

Briefing in advance of the High-Level Pledging Event for the Humanitarian Situation in Ethiopia (also on Tuesday, 16 April, from 3 p.m. CEST to 6 p.m. CEST)

UN Geneva Press Briefing - 16 April 2024

1

1

1

Press Conferences | FAO , UNICEF , ILO , WMO , OHCHR , WHO , UN WOMEN , UNECE , UNCTAD

UN Geneva Press Briefing - 16 April 2024 ENG FRA

Michele Zaccheo, Chief of the Radio, TV and Webcast Section at the United Nations Information Service in Geneva, chaired the hybrid briefing which was attended by spokespersons and representatives of the Office of the High Commissioner for Human Rights, the United Nations Children’s Fund, UN Women, UN Trade and Development, the World Meteorological Organization, the United Nations Economic Commission for Europe, the International Labour Organization, the World Health Organization, and the Food and Agriculture Organization.

OCHA - Press Conference: Jamie McGoldrick on the humanitarian situation in OPT - 12 April 2024

1

1

1

Press Conferences | OCHA

OCHA - Press Conference: Jamie McGoldrick on the humanitarian situation in OPT - 12 April 2024 ENG FRA

Humanitarian situation in OPT by Jamie McGoldrick upon his return from a last visit to Gaza and the completion of his three-month mission as Humanitarian Coordinator a.i.