Gaza key Rafah crossings closed - OCHA, UNICEF, OHCHR 07 May 2024
/
2:06
/
MP4
/
243.5 MB
Transcripts
Teleprompter
Download

Edited News | OCHA , OHCHR , UNICEF

Fermeture des principaux points de passage de Rafah à Gaza - OCHA, UNICEF, HCDH 07 mai 2024


HISTOIRE

L'aide à Gaza étouffée par la fermeture des principaux points de passage frontaliers du sud 

En pleine incertitude quant à un cessez-le-feu à Gaza et à une escalade de l'opération militaire dans la ville méridionale de Rafah, les agences d'aide de l'ONU ont exprimé mardi de profondes inquiétudes quant à la fermeture des deux principaux points d'accès à la bande de Gaza, alors que les familles sont effrayées et « tiennent psychologiquement et physiquement par un fil ». 

Gaza est « étouffée » par l'absence d'aide, a averti Jens Laerke, orateur pour le bureau de la coordination des affaires humanitaires de l'ONU, OCHA. « Nous n'avons actuellement aucune présence physique au point de passage de Rafah, car notre accès à cette zone à des fins de coordination a été refusé par le COGAT, a-t-il déclaré aux journalistes à Genève, faisant référence à l'agence israélienne qui supervise les affaires civiles palestiniennes. « Actuellement, les deux principales artères pour acheminer l'aide à Gaza sont actuellement étouffées. » 

Les humanitaires de l'ONU estiment que l'enclave ne dispose que d'une réserve de carburant d'une journée. «Si aucun carburant n'arrive pendant une période prolongée, ce serait un moyen très efficace de mettre l'opération humanitaire dans sa tombe, » a insisté l'orateur de l'OCHA. 

L'armée israélienne a pris le contrôle pendant la nuit du côté palestinien du point de passage de Rafah, une entrée vitale pour l'aide humanitaire à la bande de Gaza depuis la frontière égyptienne. L'incursion intervient après que le Hamas a déclaré avoir accepté une proposition de cessez-le-feu à Gaza par le Qatar et l'Égypte, mais Israël a déclaré qu'il continuerait les pourparlers tout en poursuivant les opérations militaires à Rafah. 

La fermeture de la frontière est un coup dur pour les efforts visant à maintenir le flux de nourriture, de médicaments et de fournitures de base pour maintenir les Gazaouis en vie. Le Programme alimentaire mondial a averti que la partie nord de la bande de Gaza connaît déjà une « famine totale ».

Un avertissement repris par James Elder, de l'UNICEF, qui a interrogé « comment les agences d'aide pourraient éviter la famine dans toute la bande de Gaza si les frontières restent fermées pendant une période prolongée. »

Avec la population de Rafah augmentant de cinq fois, passant de 250 000 à 1,4 million de personnes, les conditions de santé physique et mentale des civils se sont rapidement détériorées au cours des sept derniers mois de guerre.

« La capacité de résilience des familles a été brisée », a expliqué M. Elder, orateur de l'UNICEF. Ils tiennent, psychologiquement et physiquement, par un fil. Je ne me souviens pas d'avoir rencontré une seule famille à Rafah - et j'en ai rencontré des dizaines -, qui n'avait pas perdu une maison ou un être cher. »

Le Secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, a mis en garde contre une invasion terrestre israélienne de Rafah, affirmant que ce serait une « catastrophe humaine » et a réitéré son appel aux deux parties pour obtenir un accord de cessez-le-feu « essentiel » maintenant. 

Les civils palestiniens sous ordre d'évacuation de l'est de Rafah par les Forces de défense israéliennes ont décrit leur peur et leur désespoir. Plus d'un million de Palestiniens ont fui vers la ville depuis d'autres parties de Gaza depuis le 7 octobre 2023. 

« Ils doivent avoir accès à l'aide où qu'ils aillent, » a insisté Jens Laerke. « Ce n'est pas le cas, en particulier à Al Mawassi, le principal problème est qu'il n'y a pas d'infrastructure. Ce qui sous-tend une opération humanitaire, c'est l'accès à l'électricité, l'accès à l'eau et aux systèmes d'assainissement, au système d'égouts, etc. Cela n'existe pas, » a-t-il ajouté.

Le bureau des droits de l'homme de l'ONU a averti qu'Israël a des obligations strictes en vertu du droit humanitaire international pour assurer la sécurité et l'accès de la population aux soins médicaux, à une alimentation adéquate, à une eau potable et à des installations sanitaires. « Le non-respect de ces obligations peut équivaloir à un déplacement forcé, ce qui est un crime de guerre, » a déclaré Ravina Shamdasani, oratrice de l'OHCHR.

 Fin


Histoire : « Gaza : Israël ferme les frontières clés de Rafah - OCHA » - 07 mai 2024

 

Orateurs, porte-paroles des agences :

·        Jens Laerke, OCHA

·        James Elder, UNICEF

·        Ravina Shamdasani, OHCHR

·        Margaret Harris, WHO

 

 

TRT: 02’06”
SOURCE: UNTV CH
LANGUAGE: ENGLISH
ASPECT RATIO: 16:9
DATELINE: 07 mai 2024 - GENÈVE, SUISSE
Conférence de presse de Genève



LISTE DES PLANS

 

  1. Plan moyen extérieur : allée du drapeau des Nations Unies  
  2. Plan large de la salle de conférence de presse avec des journalistes

3.      DÉCLARATION (anglais) Jens Laerke, porte-parole de l'OCHA : « Nous n'avons actuellement aucune présence physique au passage de Rafah, car notre accès à cette zone à des fins de coordination a été refusé par le CogAT. Cela signifie actuellement que les deux principales voies d'accès à l'aide à Gaza sont actuellement bloquées. »

  1. Plan large du podium de la salle de presse avec les orateurs
  2. DÉCLARATION (anglais) Jens Laerke, porte-parole de l'OCHA : «Si aucun carburant n'arrive pendant une période prolongée, ce serait un moyen très efficace de mettre l'opération humanitaire dans sa tombe. »
  3. Plan moyen : journalistes dans la salle de conférence de presse
  4. DÉCLARATION (anglais) James Elder, porte-parole de l'UNICEF : « Il est difficile de voir comment, si cela ferme pendant une période prolongée, les agences d'aide pourraient éviter la famine dans toute la bande de Gaza. »
  5. Plan de coupe
  6. DÉCLARATION (anglais) James Elder, porte-parole de l'UNICEF : « La capacité de résilience des familles a été anéantie. Les familles tiennent, psychologiquement et physiquement, par un fil. Je ne me souviens pas avoir rencontré une seule famille - et j'en ai rencontré beaucoup - une seule famille à Rafah qui n'ait pas perdu un foyer ou un être cher. »
  7. Plan moyen de la caméra et de la régie de la salle de presse
  8. DÉCLARATION (anglais) Jens Laerke, porte-parole de l'OCHA : « Ils doivent avoir accès à l'aide où qu'ils aillent. Ce n'est pas le cas, en particulier à Al Mawassi, le principal problème est qu'il n'y a pas d'infrastructures. Ce qui sous-tend une opération humanitaire, c'est l'accès à l'électricité, à l'eau et aux systèmes d'assainissement, au système d'égouts et ainsi de suite, ce n'est pas là, ce n'est tout simplement pas là. »
  9. Plan de coupe : journaliste prenant des notes
  10. DÉCLARATION (anglais) Ravina Shamdasani, porte-parole de l'OHCHR : «Israël a des obligations strictes en vertu du droit international humanitaire pour garantir la sécurité et l'accès de ces individus aux soins médicaux, à une alimentation adéquate, à de l'eau potable, à l'assainissement. Le non-respect de ces obligations peut constituer un déplacement forcé, ce qui est un crime de guerre. »
  11. Plans variés de la salle de presse


Documents 1
Download Storyline
Download

Audio Files 1
Download Gaza key Rafah crossings closed - OCHA, UNICEF, OHCHR 07 May 2024
Download

Similar Stories

UN Human Rights High Commissioner Volker Türk Interactive Dialogue at 56th Human Rights Council

1

1

1

Edited News | OHCHR

UN Human Rights High Commissioner Volker Türk Interactive Dialogue at 56th Human Rights Council ENG FRA

The UN Human Rights Council held an interactive dialogue on Thursday with UN High Commissioner for Human Rights Volker Türk following his global update to the Council on Tuesday.

Deputy High Commissioner for Human Rights Nada Al Nashif on Nicaragua

1

1

1

Edited News | OHCHR

Deputy High Commissioner for Human Rights Nada Al Nashif on Nicaragua ENG FRA

The human rights situation in Nicaragua remains gravely concerning, UN Deputy High Commissioner for Human Rights Nada Al-Nashif said on Thursday in a statement to the Human Rights Council in Geneva.

Independent rights probe highlights Israeli army’s ‘dislocation and destruction’ tactics in Gaza

2

1

2

Press Conferences , Edited News | HRC

Independent rights probe highlights Israeli army’s ‘dislocation and destruction’ tactics in Gaza ENG FRA

High-level independent human rights investigators reiterated serious concerns on Wednesday about the legality of the Israeli army's conduct in Gaza and pushed back at claims that their inquiry has done too little to highlight the ongoing ordeal of hostages captured by Palestinian militants.

UN Human Rights Briefing on IHL report

1

1

1

Edited News | OHCHR , UNOG

UN Human Rights Briefing on IHL report ENG FRA

The UN Human Rights Office published an assessment today on six emblematic attacks by the Israeli Defense Forces (IDF) in Gaza last year.

UN Human Rights HC Volker Türk delivered an Oral update on Myanmar to the 56th Human Rights Council

1

1

1

Edited News | UNOG , OHCHR

UN Human Rights HC Volker Türk delivered an Oral update on Myanmar to the 56th Human Rights Council ENG FRA

UN High Commissioner for Human Rights Volker Türk on Tuesday made a strong plea for an end to the violence in Myanmar, highlighting that brutal atrocity crimes are being committed.

UN Human Rights Volker Türk Global Update speech to  the 56th Human Rights Council

1

1

1

Edited News | OHCHR , UNOG

UN Human Rights Volker Türk Global Update speech to the 56th Human Rights Council ENG FRA

Intensifying conflicts around the world are exacting a heavy cost on people and the planet, UN High Commissioner for Human Rights Volker Türk said on Tuesday.

UN Human Rights Briefing by Liz Throssell on Ethiopia report

1

1

1

Edited News | UNOG , OHCHR

UN Human Rights Briefing by Liz Throssell on Ethiopia report ENG FRA

UN High Commissioner for Human Rights Volker Türk on Friday called for concrete measures to halt the human rights violations and abuses that continue to endanger reconciliation and peace in Ethiopia.

UN Human Rights Briefing by Liz Throssell on FGM report

1

1

1

Edited News | UNOG , OHCHR

UN Human Rights Briefing by Liz Throssell on FGM report ENG FRA

The UN Human Rights Office on Friday called for concerted global action to tackle female genital mutilation (FGM), highlighting that the worldwide fight against FGM is being undermined by having girls cross national borders and beyond to undergo the procedure.

Ukraine war intensification - Denise Brown 14 June 2024

1

1

1

Edited News | UNITED NATIONS

Ukraine war intensification - Denise Brown 14 June 2024 ENG FRA

War in Ukraine should not be “new normal”: children study in the subway tunnels of Kharkiv, UN official says  A surge of attacks by Russian forces on the Kharkiv area of Ukraine is causing significant civilian casualties, as well as the destruction of homes and of crucial infrastructure, the top UN official in Ukraine said today, in a plea to not “normalize” the dire conditions for Ukrainian civilians.

UNCTAD 60 opening and António Guterres stakeout 12 June 2024

1

1

1

Edited News , Press Conferences | UNOG , UNITED NATIONS , UNCTAD

UNCTAD 60 opening and António Guterres stakeout 12 June 2024 ENG FRA

Guterres highlights ‘unique level of destruction’ in Gaza and deep commitment to UNRWA's humanitarian aid ahead of G7 meet UN Secretary-General António Guterres reiterated his solidarity with the people of Gaza and the global body’s deep commitment to the UN agency for Palestinian refugees, UNRWA, on Wednesday, while also issuing a stark message to the world’s richest nations ahead of the G7 Summit in Italy to do more to help emerging economies crippled by debt repayments.

UN Human Rights Spokesperson Jeremy Laurence on Israeli raid in Gaza to free hostages

1

1

1

Edited News | UNOG , OHCHR

UN Human Rights Spokesperson Jeremy Laurence on Israeli raid in Gaza to free hostages ENG FRA

UN Human Rights Spokesperson Jeremy Laurence made the following comment on the recent Israeli raid in Gaza to free hostages and Monday’s Security Council Resolution calling for a “full and complete ceasefire”.